Imperial Cleaning

My Manga Avatar

Découverte du musée du Fort.

NOUVEAUTÉS 2017 | 2018

My last played games

Depuis , année de sa création, le festival Guitare en Save affiche une programmation éclectique via des styles variés: Funk, Blues, World Music. Il propose régulièrement, en marge des concerts, des projections de documentaires et des expositions sur la guitare. Patrimonio à coté de Bastia en Corse Prix: En , le festival accueille des artistes éclectiques tels que Hugues Aufray chanson française ou Judicaël Perroy guitare classique.

Ce festival a célébré son 10e anniversaire en Il a accueilli le très célèbre Roland Dyens notamment. Espace Marignan à Nice Prix: Il accueille un tremplin pour jeunes artistes, des masterclass et un village de luthiers.

Méjannes le Clap Prix: Les concerts proposés entrent dans les genres du Jazz, de la musique classique et des musiques latines. Ile de Ré Prix: Voyage au centre de la guitare est un festival qui souhaite établir un pont entre les guitaristes professionnels et les guitaristes amateurs. Une exposition de lutherie est proposée durant le festival. Espace Malraux à Joué-les-Tours Prix: Né en , Max H. Dorsinville est décédé à New York en Il est le frère du célèbre écrivain Roger Dorsinville.

Homme politique et écrivain, né à Port-au-Prince le 11 mars , où il est décédé le 12 janvier , Roger Dorsinville a vécu au Libéria, au Sénégal pendant plus de trente années. À la fin des années 80, il est retourné en Haïti. Roger Dorsinville laisse derrière lui une oeuvre considérable: Il se présente ainsi: Miguel Duplan est né à Sainte-Marie, en Martinique.

Monique Durand est née à Montréal. Elle est écrivaine, journaliste, réalisatrice, conférencière et globetrotter. Elle a publié un recueil de nouvelles, Eaux, en , et un roman, La Femme du peintre, en , qui ont tous deux paru aux éditions du Serpent à Plumes à Paris.

Ces deux livres ont été encensés par la critique, […]. Artiste multidisciplinaire, Isabelle Duval crée des spectacles littéraires dans lesquels elle insère plusieurs de ses photographies et vidéos, en guise de prolongement des textes poétiques.

Romancière et anthropologue palestinienne, Yara El-Ghadban vit et écrit à Montréal. Pierre Emmanuel est né à Gan Basses-Pyrénées , le 3 mai Écrivain et professeur de philosophie, il vit à Montréal depuis Martine Fidèle, 28 ans, est romancière et comédienne.

Née à Port-au-Prince, elle y a étudié le droit. Anténor Firmin, né en Haïti en , est avocat. Il fonde le parti libéral. Il retourne en Haïti en où […]. Il a publié Duvalier. Son métier de journaliste, qui lui donne accès à des informations privilégiées, lui […]. Le livre a été finaliste au Prix des cinq continents et adapté au cinéma par Max Films. Née à Montréal, Violaine Forest est poète et comédienne. Frank Fouché est né à Saint-Marc, Haïti, le 27 novembre Diplômé de la Faculté de Droit en , il a été professeur, journaliste, poète, dramaturge, essayiste, metteur en scène.

Il est décédé le 3 janvier […]. Connu du monde entier pour sa géniale spirale, Frankétienne à 81 ans revendique sa gloire. Il a fondé au début des années 70, avec ses amis […]. Cécile Gagnon est auteure, illustratrice et traductrice. Journaliste et chroniqueuse, Marie-Julie Gagnon a publié un guide de voyage en Points reçoit une mention spéciale du jury du Grand prix de la critique PEN français. Né à Saint-Raymond, Normand Génois est poète et voyageur.

Passionné de plein air et de nature sauvage, il participe régulièrement à des lectures publiques, spectacles, rencontres littéraires et manifestations poétiques.

Elle vit depuis à Montréal. Sa thèse de doctorat est consacrée aux représentations du temps dans le roman caribéen contemporain. Il joue un rôle de premier plan […]. Raphaël Confiant, né à la Martinique en , figure parmi les voix les plus originales de la Caraïbe. Il est avec Patrick Chamoiseau, un des chefs de file de la littérature antillaise contemporaine. Essayiste, conteur, enseignant, romancier, il a publié une quarantaine de titres dont Eau de café Prix novembre, , Le nègre et […].

Écrivain, romancier et traducteur, Wayne Grady est un célèbre auteur. Annouchka Gravel Galouchko est écrivaine et peintre. Elle a passé sa jeunesse dans de nombreux pays qui […].

Joe Jack, de son […]. Max Jeanne, poète et romancier, est né en dans la commune de Gosier, en Guadeloupe, où il joue un rôle important dans la vie associative et littéraire. Après des études de Lettres Modernes, il devient en professeur de lettres au Lycée Général et Technologique de Baimbridge aux Abymes. Wab Kinew fait partie des intellectuels autochtones les plus influents au pays, selon les médias.

Ancien animateur de la CBC, témoin honoraire à la Commission Vérité et Réconciliation et député provincial au Manitoba, il est très connu et aimé au […]. Poète-interprète, comédienne, artiste en arts visuels et militante pour les droits autochtones et environnementaux, elle vit à Montréal. Jackie Kay est née en Écosse en Elle a publié trois autres recueils aux éditions Bloodaxe: Other Lovers , […].

Romancier, nouvelliste et scénariste de grande renommée, il a reçu de nombreux prix et distinctions dont le Prix du Gouverneur général en pour The Back of the Turtle La femme tombée du ciel.

Né à Port-au-Prince le 28 décembre , Gary Klang est poète, essayiste et romancier.. Née à Montréal, Chloé LaDuchesse a publié dans plusieurs revues.

Féministe éprise de mots, de musique, de boxe, elle réside à Sudbury, en Ontario. Serge Lamothe est poète, romancier et dramaturge. Proche collaborateur du cinéaste et metteur en scène François […]. Poète et romancière, elle se consacre également à la musique et au théâtre. Il a ouvert, au cours des vingt-cinq dernières années, un champ de recherche novateur à la frontière des études littéraires et culturelles.

Ses articles sont repris dans tous les grands médias du monde. Tombeau de Pauline Julien est son premier livre. Il vit à […].

Né en , Jean-Paul Loubes est anthropologue, architecte et poète. Jean-Paul Loubes écrit des récits, des nouvelles et de la poésie. Il enseigne la littérature francophone à […]. Magloire-Saint-Aude, né à Port-au-Prince en et décédé en , est cet étrange et immense poète qui mérite tous les hommages.

Né en à Daliangshan, au Sichuan, Jidi Majia est un éminent poète et écrivain appartenant au groupe ethnique Yi. Ancien lieutenant gouverneur de la province du […]. Publication chez Mémoire […]. Léonora Miano est née en à Douala, au Cameroun. Son oeuvre, constituée à ce jour de sept romans, deux recueils de textes courts, un texte théâtral et un recueil de conférences, vise à resituer les peuples subsahariens et afrodescendants dans la […].

Laure Morali, poète et auteure de récits, vit à Montréal. Jean Morisset est né à Saint-Michel-de-Bellechasse. Poèmes en transhumance demandant grâce […]. Né à Casablanca, Khireddine Mourad est poète et romancier. Céline Nannini est née à fin des années soixante dix à Paris. Elle a étudié à Toulouse et à Paris. Jeune fille vue de dos est son premier roman. Nathanaël est née à Montréal en Nathanaël a reçu de nombreuses distinctions dont le Prix Alain-Grandbois, la bourse du Centre National du Livre de France et la bourse […].

Elle travaille en particulier sur le roman policier et les littératures populaires. Détenteur de plusieurs prix, il est actuellement pensionnaire à la Villa Médicis Académie de France à Rome. Après des études de sciences politiques à Paris, il habite à Berlin pendant vingt-cinq ans.

Il réside désormais à Paris. Il met en scène et en bouche sa parole. Il a déjà publié deux recueils de poésie, qui ont été chaleureusement accueillis par le public.

Et dangereux , comme le souligne Achille Raffalli membre du syndicat professionnel des pilotes: La largeur du plan d'eau n'est plus adaptée aux navires " ou Marc Rutili, en charge du lamanage: Embouteillages, pollution Même constat pour Alain Mistre directeur de l'exploitation portuaire pour Corsica Linea: Les navires sont limités en taille, l'infrastructure est soumise fréquemment à une météo défavorable.

Des remorques restent à quai à Marseille faute de place. La taille moyenne des nouveaux bateaux tourne autour de m de longueur, tandis que Bastia se cantonne à m. Les croisières, une manne précieuse pour le commerce local, se limitent à de petites unités, à l'image des voiliers. Autre problème que les Bastiais constatent au quotidien: Des habitants qui se plaignent aussi de la pollution liée au trafic maritime au plus fort de la saison.

La communauté portuaire désespère de voir un jour Bastia, dotée d'un port digne de ce nom. Le projet de la Carbonite a déjà dix ans Sur le terrain, l'ensemble des équipes fait preuve d'un grand professionnalisme et met tout en oeuvre pour limiter les risques, même si la crainte d'un accident reste en permanence dans tous les esprits. Chaque jour, remorques débarquent à Bastia, soit deux millions de tonnes de fret chaque année et pas moins de véhicules qui sortent de Toga et traversent la ville.

En pleine saison, jusqu'à 9 véhicules transitent sur les parkings du port dont la capacité maximale est de 2 places. Ce que je retiens, c'est le Parc Galea mais pas que. J'ai bien aimé Corte mais aussi les images de cartes postales de la côte de la Balagne, c'est quelque chose de fantastique et clairement, c'est l'image de la Corse à laquelle on s'attend lorsque l'on vient du Continent: Le concert de Caramusa a l'oratoire Sainte-Croix a mis en transe nos confrères.

Christian Andreani nous a transmis sa passion, on en a redemandé. C'était culturel certes, des émotions sont passées. Il y a les saveurs, les odeurs, tout était mélangé, un parcours initiatique, une redécouverte. J'étais venu en tant que touriste pendant des années. Très honnêtement, un parcours sans faute, cela frise la perfection Si je devais donner une note sur 20 à ce séjour, je mettrais Le côté culturel et patrimoine lorsque l'on est là pour une semaine l'été, on a tendance à ne pas s'y attarder, à rester sur les images de cartes postales et se reposer.

Je savais que cette île était riche en culture et là, en deux jours et demi, on a eu le temps. Il y a aussi l'aspect gastronomie filière courte. Je suis une adepte de la filière courte et je sens bien qu'ici, il y a cette défense de la qualité des petites productions. Il y a des gens qui sont attachés à leur territoire et qui ont envie de partager ce qu'ils produisent et leur faire goûter les bonnes choses.

Je pense que c'est important cette idée de terroir, le partager et l'ouvrir aux autres Pour séduire une nouvelle cliente, il faut en premier lieu réussir à placer l'île sur la toile. Décrocher de la visibilité et de la notoriété sur les marchés à fort potentiel. Dans cette logique, la Chambre de commerce et d'industrie de Bastia et de Haute-Corse, en partenariat avec l'ATC et les offices de tourisme, a organisé un blog trop au départ de la région bastiaise.

Des marchés à potentiel en dehors des pics touristiques Pendant trois jours, de la région bastiaise à la Balagne, ils vont parcourir les chemins identitaires, participer aux événements culturels et religieux, se familiariser avec les charmes patrimoniaux.

Avec en prime, des options ludiques. Le choix des invités n'a rien d'anodin. C'est un marché très intéressant en avant et arrière saison", confirme Raoul Bono Zanelli, directeur commercial Europe de la Corsica Ferries. Chaque article publié sur les blogs ou les médias nationaux allemands pourra provoquer le déclic.

L'envie d'évasion sur les terres insulaires à leurs milliers de lecteurs. Même scénario espéré avec les médias italiens embarqués. Avec notamment la participation de journalistes de la Stampa. La carte nature et saveurs à jouer Un marché qui avait accusé de multiples baisses en raison de la crise économique italienne. L'enjeu est de retrouver cette clientèle transalpine directement connectée par le réseau maritime. Pour rendre ce séjour "particulier", les organisateurs ont proposé un menu authentique, ludique et sauvage.

Sans se passer des clichés dont raffolent les étrangers. Tous ont ainsi voulu grimper à dos d'âne pour une balade sur les sentiers des bergers de Santa-Reparata. Ils ont pu ainsi déguster le lait d'ânesse. Dans l'échantillon proposé, des escales sur les plages balanines et cap corsines ont été suggérées mais également un concert polyphonique en l'église Sainte-Croix de Bastia.

Une promesse formulée par Monica Liverani, journaliste italienne que lui ont inspirée " le caractère sauvage de l'île et ses nombreux contrastes entre mer et montagne mais aussi la saveur des produits du terroir. Ici, je me sens libre". Pour Gabriel Bub c'est la thématique nature qui est une valeur ajoutée à l'offre. Ce qu'il retiendra en particulier de ce séjour en avant saison c'est " la quiétude des plages au nord. On peut toujours y trouver un coin à nous. La CCl2B mise sur ces courts programmes de promotion in situ pour un budget annuel estimé à près de euros.

C'est sous un ciel radieux que onze journalistes de la presse hexagonale ont débuté hier à Bastia, après une traversée en mer depuis Nice à bord du ferry Moby Zaza, un circuit professionnel "Entre mer et montagne" à la découverte de l'île.

Représentant différents titres de la presse écrite, parlée et web, ils sont accueillis par la Chambre de commerce et d'industrie de la Haute-Corse et la Moby Lines en partenariat avec les offices de tourisme de l'agglomération de Bastia, de Castagniccia Mare è Monte, de Centru di Corsica, de Saint-Florent et du Pays de Balagne.

Au programme durant trois jours, visite de Bastia à travers le circuit des Légendines suivie d'un concert privé de chants polyphoniques de Caramusa, du Parc Galea à Taglio Isolaccio, de Corte et de son musée, de L'Ile-Rousse avec également au menu une master class avec un maître sommelier. Cet éductour avait débuté mercredi à Nice par une conférence de presse devant une trentaine de journalistes, de représentants de la CCI de Nice et de la Moby Lines dont son président Alessandro Onorato.

Depuis de nombreuses années, la CCI et cette compagnie de transports maritimes collaborent afin d'organiser des courts séjours donnant à découvrir l'identité de la Corse dans toute sa diversité à travers ses paysages, son patrimoine, son terroir oeno-gastronomique.

Après les tour-opérateurs et les agences de voyages, la CCI de Haute-Corse cible les journalistes et blogueurs, l'idée étant, par le biais de cette escapade entre mer et montagne, "de promouvoir la destination Corse" auprès de ce public professionnel. Il s'agit aussi de présenter le positionnement de la Moby Lines sur le marché français. Mais aussi depuis entre Nice et Bastia. Cette desserte a été renforcée avec deux navires "qui proposeront en , traversées, souligne Fabien Paoli, président de Moby France, "pour une capacité d'accueil de passagers et véhicules.

Pour la moyenne saison avril, mai, juin, septembre, octobre , le rapport est stable avec traversées. Le monde rural est concerné au premier chef Informer les porteurs de projets. C'est le mot d'ordre de la conférence de presse qui s'est tenue hier matin dans les locaux bastiais de la chambre de métiers de Corse.

Assis côte à côte à la tribune, des représentants du monde artisanal et des cadres de la chambre de commerce et d'industrie. Dénommé Prossima, celui-ci a été spécialement conçu pour les petites entreprises jouant un rôle dans l'animation des territoires et remplissant une fonction de proximité voir ci-contre. Il s'agit d'aider à financer, jusqu'à 50 euros, la modernisation, la sécurisation ou la diversification d'une entreprise assurant une fonction de proximité.

Aucun secteur d'activité n'est exclu mais le programme a une orientation clairement assumée en matière d'aménagement du territoire. Les fonds alloués aux porteurs de projets sélectionnés seront prélevés sur une enveloppe de 20 millions d'euros provenant d'un chapitre du Plan exceptionnel d'investissement PEI dédié aux entreprises.

Si l'information et l'accompagnement des TPE intéressées se feront par le biais des organismes consulaires, l'instruction des dossiers et la décision d'attribution des subventions sont, elles, du ressort de l'agence de développement de la Corse Adec et des services de l'État.

Les porteurs de projets sont donc invités à se manifester. Car la remise des dossiers doit se faire dans un délai très bref: Pour ceux qui n'auraient pas eu le temps de ficeler leur projet à temps, une seconde session est heureusement prévue pour le mois d'octobre prochain. Celles-ci doivent nécessairement avoir un chiffre d'affaires annuel inférieur à 1 million d'euros et des effectifs de moins de 11 salariés. Sont par ailleurs exclus du dispositif les autoentrepreneurs, les activités saisonnières et les entreprises en difficulté.

Malgré ces restrictions, le secteur d'intervention de Prossima reste très large: Pour redresser la barre face aux contraintes techniques, ils ciblent une clientèle "haut de gamme" Paradoxalement, c'est une activité qui n'a pas encore trouvé son rythme de croisière dans le port de Bastia.

Bien que tête de proue du trafic passager en Corse avec également une progression du fret en parallèle, les bateaux de croisière peinent à l'inverse à y trouver un vent favorable. Ces derniers temps, ils y sont même entrés à contrecourant: Les raisons de ce déclin? D'après la chambre de commerce et d'industrie de la Haute-Corse CCI 2B , elles sont à rechercher principalement dans l'arrêt de l'activité de la compagnie "Croisière de France", principal armateur desservant la ville, qui a périclité et a mis la clé sous la porte fin Celle-ci note d'ailleurs une reprise pour avec un prévisionnel de 11 passagers répartis sur 33 escales.

Pour redresser la barre, les acteurs institutionnels ont mis sur pied une stratégie pour cibler une clientèle orientée vers les croisières de luxe et des touristes à fort pouvoir d'achat. La ville a des atouts à faire valoir dans ce domaine.

Elles découlent surtout des limites techniques imposées par l'exiguïté du port de Bastia qui est dans l'incapacité d'accueillir de grosses unités, tandis que les croisières de luxe se concentrent essentiellement sur des petits navires de moins de 1 passagers au maximum. La taille moyenne d'un bateau de croisière est de mètres, et en l'occurrence nous sommes limités à mètres dans le port.

Mais cela restera un marché porteur. Sur les navires en construction au niveau mondial jusqu'en , 45 ont des capacités inférieures à 1 passagers". C'est pourquoi nous développons un accueil spécifique pour construire une offre adaptée. D'autant que la croisière va également dans le sens d'un étalement au-delà du coeur de la saison touristique et constitue souvent un produit d'appel pour une clientèle différée".

Pour développer cette activité, depuis les années les services de la CCI 2B ont engagé des actions de promotion de la destination auprès des armateurs. Dans le cadre du programme européen itinERA, ils oeuvrent également, à la création d'une excursion croisiériste "clé en main" autour de produits identitaires, permettant de développer des "niches". Du coup, la ville entend ainsi réaliser une percée sur ce marché porteur.

Car, au-delà des débats sur les retombées économiques des croisiéristes, des flux plus importants de touristes génèrent nécessairement davantage de commerce".

Au regard des études qui fixent la dépense moyenne d'un croisiériste entre 50 et 60 euros par escale - avec des chiffres qui vont crescendo pour la clientèle "haut de gamme" - la ville aura forcément sa carte à jouer pour booster l'économie locale. C'était l'endroit idéal pour un work-shop destiné aux entreprises. Dans les allées du festival Art'è Gustu qui s'est déroulé le week-end dernier, la Chambre de commerce et d'industrie de la Haute-Corse profitait de la grande concentration de petites et moyennes entreprises pour présenter le nouveau programme européen FrINET2.

Nous voulons permettre à des entreprises de se développer hors de l'île. Cela va permettre d'accroître le potentiel de compétitivité et d'innovation des entreprises et des filières sélectionnées. Le festival Art'è Gustu, c'était l'occasion idéale. De plus, le thème de cette année correspondait parfaitement aux thématiques des projets européens en valorisant les savoir-faire et la mise en valeur des productions locales de qualité.

Des objectifs clairs La volonté des responsables est également de permettre à des entreprises de pouvoir faire des affaires à l'étranger. Nous leur proposons un accompagnement de manière à les guider au maximum", précise Georgina Fraticelli. Par conséquent, des audits et des check-up au sein des sociétés pourront être dirigés ainsi que des plans d'actions et de structuration. Mais pas seulement puisque le programme propose aussi des ateliers spécialisés.

Le juridique, le marketing ou la comptabilité, par exemple", développe la responsable du projet. Et pour créer un vrai espace d'échanges, plusieurs partenaires y sont greffés. Ainsi, l'Union Camere en Ligurie, la promocamera en Sardaigne, la pontedera en Toscane et les deux chambres de commerce et d'industrie de la Corse font partie du projet.

Le projet est financé par le programme de coopération territoriale maritime entre l'Italie et la France. C'est en que l'école de Management de la Chambre de commerce et d'industrie de la Haute-Corse, campus associé de Kedge Business School, a entrepris de créer les conditions d'un programme de grande école en formation continue Ce jeudi ce sont près d'une vingtaine de personnes, salariés en activité, qui se sont plongées pour plusieurs mois - 18 - sur les moyens de se doter des compétences nécessaires pour accéder à des responsabilités d'encadrement.

Le PMG permet, et ce n'est pas l'un de ses moindres avantages de maintenir son activité professionnelle tout en suivant la formation. Axé sur le développement il permet d'acquérir les savoir-être et savoir-faire nécessaires à l'exercice de responsabilités d'encadrement dans un esprit d'entrepreneuriat et d'ouverture internationale.

Les "élèves" de la 5eme promotion viennent d'horizons différents: Le marché du travail aussi. Les nouvelles technologies se sont invitées sur la table des entreprises les contraignant à évoluer Une tendance susceptible de créer des décalages entre certaines pratiques commerciales devenues obsolètes et les attentes des jeunes actifs. Dialogue intergénérationnel Un postulat qui a conduit la Chambre de commerce et d'industrie de Bastia et de Haute-Corse à forcer l'échange, le temps du forum des entreprises qui s'est tenu hier à l'IMF de Borgo.

Elle se manifeste notamment par l'importance de l'innovation dans la production et les pratiques de travail ", les points de vue du monde professionnel et de la jeune génération ont été confrontés. Une journée qui s'est déclinée en trois temps fort.

En premier lieu, il a été question d'avancer des idées, de les défendre autour de la table à laquelle ont pris place les étudiants et des entrepreneurs qui ont répondu présent. Plusieurs secteurs de l'économie étaient représentés. Il s'agit de mettre en place un dispositif, à la rentrée du mois de septembre, qui permet d'acquérir des compétences complémentaires, numériques, linguistiques et entrepreneuriales.

Une démarche qui colle aux enjeux de la réforme de la formation professionnelle. Si ce rendez-vous a permis d'exposer les attentes des actifs de demain, il a aussi été question d'entendre les contraintes des entreprises.

Avec une question sur laquelle chacun a eu la liberté de plancher: Les entreprises doivent, en Corse comme ailleurs, recruter du personnel qualifié et veiller au maintien et au renouvellement des compétences de leurs salariés.

Mais qu'en pense les jeunes? Et qu'en pense les entreprises? Le forum organisé, mercredi, durant toute la journée à l'IMF de Borgo a permis aux uns et aux autres d'échanger pour mieux se retrouver demain.

Mais au-delà de la rencontre et des échanges de la matinée, des ateliers thématiques La réforme de la formation professionnelle: La transformation digitale des entreprises: Cette journée studieuse s'est poursuivie sur une note plus festive: Invités à découvrir la destination des blogueurs et journalistes étrangers sillonnent l'île pour promouvoir son savoir-faire et surtout sa gastronomie Tabliers blancs de chefs, toques et pantalons de cuisiniers tirés à quatre épingles.

Ce mercredi matin, on met les petits plats dans les grands aux fourneaux du lycée Fred Scamaroni. Dans la salle de réception, on s'attelle à préparer un buffet aux mille saveurs, où charcuterie et vins du terroir sont forcément de rigueur, opération "séduction" oblige. A table, pas d'invité de marque.

La primeur revient à la presse étrangère, essentiellement des journalistes et blogueurs débarqués tout droit du nord de l'Europe. Invités par la Chambre d'industrie et de commerce de Haute-Corse CCI 2B et l'Agence de développement économique Adec , ils sillonnent la région depuis lundi, du Nebbiu au grand Bastia en passant par la Plaine orientale, pour découvrir la destination et s'en faire l'écho en vue de promouvoir son savoir-faire, notamment gastronomique.

Les promoteurs de l'événement n'hésitent pas à voir les choses en grand. Pour le temps fort du séjour, la section hôtelière du lycée Fred Scamaroni a exceptionnellement mis à disposition son restaurant d'application et une vingtaine d'élèves pour participer à une Master Class avec David Chauvac, le tout nouveau chef étoilé du restaurant gastronomique La Roya, à Saint-Florent.

Mercredi leur séjour a été marqué par une Master class dans le cadre du lycée de Bastia en présence de David Chauvac, le nouveau chef étoile de "La Roya" de Saint-Florent. Une belle occasion de mettre en avant l'excellence de la qualité de l'enseignement de cet établissement et à David Chauvac de concocter, avec l'aide de élèves du lycée hôtelier et de son chef de travaux Gilles Rousier, un menu à base de produits locaux dont Anne Faber, de la télé luxembourgeoise, et ses compagnons de voyage n'ont pas manqué d'apprécier!

L'objectif de cette opération est de générer des retombées médiatiques sur la destination Corse et ses spécialités gastronomiques et culinaires. Une rencontre conviviale permettant de faire découvrir, les produits et la cuisine Corse, tout en mettant en avant la qualité des infrastructures et des formations dispensées par le Lycée Hôtelier de Bastia. Mercredi après la matinée passée au lycée hôtelier les invités de la CCI se sont rendus à la brasserie Pietra et au Concept store Cap Mattei.

Après l'inauguration officielle et le pétillant défilé de mode réunissant dix-sept créateurs autour du designer Jérémy Bueno, un débat a réuni les entrepreneurs présents et leurs contacts internationaux sous la houlette de Jean Dominici, président de la CCI 2B et de Jean-Christophe Angelini. Créer une dynamique avec les investisseurs internationaux présents Les offices de tourisme et compagnies maritimes étaient aussi de la partie, à l'image de la Nave Va, qui arme douze bateaux permettant de découvrir le secret des côtes et qui va baptiser mercredi sa nouvelle unité, le Scandola, à l'occasion de ses vingt ans.

Le débat de l'après-midi a permis aussi aux nombreuses startup emmenées par Communiti Corsica, réseau professionnel digital corse, et Corsican-tech, club des startup corses, de mettre en avant leurs innovations et de créer une dynamique avec les responsables économiques et investisseurs internationaux présents.

Et comme sur notre île, tout finit souvent en chansons, la fête devait s'achever tard dans la nuit après le concert de Carlotta Rini, Patricia Gattaceca et Canta U Populu Corsu.

L'aéroport et Air Corsica ont adhéré à cette démarche inédite en faveur de l'environnement Ils étaient une quarantaine de jeunes, titulaires d'un bac, à pousser les portes de l'École de Management à Borgo. La formule retenue est un déjeuner d'orientation.

Chasse au trésor pour lancer l'orientation Avant de se mettre à table et d'apprécier, au cours des discussions avec les élèves de l'école et encadrants, les formations dispensées in situ, les invités du jour ont été conviés à une chasse au trésor. Par équipe, ils ont gravi les étages, pénétré les salles de classe à la recherche d'indices. Le caractère ludique de cette activité a d'abord permis de se familiariser avec les lieux mais aussi d'échanger avec d'autres jeunes dans la même situation.

Il y a ceux qui cherchent un tremplin et ceux en quête d'une formation pour intégrer rapidement la vie active. Reste à identifier les filières les plus porteuses et adaptées à leur profil.

Mais l'enjeu n'est pas là. Cette journée, qui sera renouvelée, est une façon, avec nos partenaires, de border leurs parcours. De les accompagner, pour ceux qui adhèrent à la démarche, dans leur recherche de potentiels employeurs ", poursuit la directrice de la mission locale de Bastia.

Lever les freins de la jeunesse post-bac "Chapitre 1: Car cette journée s'inscrit dans la continuité des actions menées par les missions locales. Elles consistent notamment à lever les freins économiques ou les difficultés passagères pour pouvoir aller jusqu'au bout d'un projet professionnel. Dans cet esprit un programme "wellness" sera mis en place à Borgo pour répondre cette fois aux problématiques rencontrées par les élèves. Difficulté de logement, aides ou encore addictions.

Le temps d'une après-midi, ces jeunes, parmi lesquels de potentiels élèves, ont pris place dans les salles de classe de leur choix en qualité d'auditeur libre. Une immersion imaginée pour balayer l'étendue des possibilités. Pour leur dégager une voie professionnelle. Cette participation présentait notamment plusieurs intérêts: Afin de rendre notre stand encore plus attractif, nous avons organisé des animations spécifiques, avec dégustations de produits locaux et de nombreux voyages à gagner….

Le théâtre des Folies Bergère accueille le 31 mars la grande opération de promotion de la région organisée par l'association Corsica'Azzione. Un salon professionnel pour vendre l'image d'une île et de ses multiples savoir-faire La Corse entre en scène le 31 mars prochain et de façon inédite.

C'est une opération de promotion d'envergure qui est lancée par l'association Corisc'Azzione, avec le soutien de la CCI, de l'Adec et de l'agglomération bastiaise. Une journée entière consacrée à la mise en valeur du monde économique, de l'innovation, des talents et des savoir-faire.

Délaissant à dessein le prisme du folklore qui raconte la Corse des plages ensoleillées ou des produits du terroir, les organisateurs veulent montrer un autre aspect de la vie locale. Dans le prestigieux théâtre des Folies Bergère, une quarantaine de professionnels participeront à ce premier salon international, baptisé "La Corse en capitale à Paris".

Parmi eux, des startups créées dans l'île, des créateurs de mode ou de cosmétique, les offices de tourisme, des prestataires hôteliers et des entreprises du secteur de la gastronomie. Près de 8 invitations ont été envoyées aux médias, entreprises, professionnels du tourisme, clients potentiels.

Le tout dans la convivialité puisqu'une grande soirée culturelle suivra dans ce même théâtre avec le concert de Canta U populu Corsu et un after au roof-top Communion de la cité de la mode.

Le festival Creazione avec l'office de tourisme de l'agglomération bastiaise s'associe à cet événement avec un défilé de mode des créateurs corses.

Enfin, pour les insulaires tentés par l'expérience, Linea Voyage propose des offres en tout inclus. Rendez-vous le 31 mars pour cette grande première. Plus d'infos sur la page Facebook: La Corse en capitale à Paris.

Culture, tourisme, gastronomie, start-up, économie et entreprises. Ils montreront le savoir-faire: Il est désormais le rendez-vous à ne pas manquer pour ceux qui cherchent du travail. La 18e édition des Rencontres pour l'emploi s'est déroulée jeudi matin dans les locaux de la salle des fêtes de Ghisonaccia. Et dès l'ouverture, l'affluence était conséquente. Chaque année, le rendez-vous permet à bon nombre de personnes de trouver du travail, surtout pour la saison estivale ", explique Marie-Pierre Tafanelli, directrice du Pôle Emploi de la Plaine Orientale et du Centre Corse.

La matinée, organisée en partenariat avec la Chambre de commerce et de d'industrie de la Haute-Corse et l'Agence de développement économique de la Corse, a réuni 27 entreprises, dans des secteurs d'activités très diversifiés: Nous bénéficions d'une forte proximité avec le tissu économique local et nous élaborons un ensemble de produits et de services pour répondre aux besoins de différentes entreprises ", ajoute Georgina Robinet-Fraticelli.

Le parcours du combattant Il est 10 heures, la salle des fêtes est comble. Julien, 21 ans, cherche un emploi pour la saison - mais pas seulement. L'an dernier, le rendez-vous m'avait permis de décrocher un emploi saisonnier de serveur. Cette année, j'espère que ça sera prolifique même si j'espère aussi trouver un emploi de longue durée ", explique-t-il. Plus loin, le stand de l'association d'insertion Adal 2B, n'attire pas foule.

Les quatre postes à pourvoir ne séduisent pas tellement. Du coup, on nous boude un petit peu ", détaille, Pascal Jegouzo, le directeur de la structure. Si la plus grande partie de la salle était occupée par différents points d'accueil mis en place par les entreprises, au fond, un atelier permettait, grâce à un vidéo projecteur, une petite formation.

Dans le cadre de ce projet, la Chambre de commerce de Bastia et de la Haute-Corse a organisé deux journées de rencontres et d'échanges au centre Corsic'Agropôle de San Giulianu par des conférences et la visite de la collection d'agrumes de l'INRA. Le chinotto vous connaissez? Le défi que le projet "Mare di Agrumi" tente de relever est de cocréer une offre originale de produits et services innovants et communs reliés au thème des agrumes, capable de se différencier d'autres stratégies territoriales concurrentes.

Une sorte de tourisme vert qui ciblerait des spécificités et leur processus de mise en valeur. Le chef de file de ce projet européen mis en marche en , est la commune de Savona en Ligurie, où le petit agrume du nom de Chinotto est un exemple édifiant de réussite de transformation.

Le chinotto, est un petit agrume amer produit par un arbre originaire de Chine, une variété de bigaradier. Cet étrange petit fruit de la riviera Ligure, entre l'orange et le citron, trop amer pour être consommé à l'état pur, se décline en différents produits de transformation, dans des domaines variés, tel que l'agro-alimentaire, et la cosmétique. Stratégies de transformation qui manquent Ennio Rossi, chef de file pour la commune de Savona, a tenu une conférence sur ce thème précis, dévoilant des stratégies de transformation qui manquent à la filière agrumicole corse, à la recherche de diversité dans la transformation.

Toutefois si en Corse on valorise peu, la réussite commerciale de structuration et de développement de la filière "Clémentine de Corse" fait figure d'exemple. Ce que Pedro Diaz, pour la filière "Fruits de Corse" a exposé lors de son intervention. Un échange complémentaire, pour une trentaine de producteurs, transformateurs et distributeurs d'agrumes venus de Toscane, Ligurie et Sardaigne pour partager leurs expériences avec l'ensemble de la filière "Fruits de Corse", transformation d'une part et structuration de l'autre.

Un intérêt qui n'a pas échappé à la Chambre de commerce et d'industrie de la Haute-Corse, engagée dans le projet "Mare di Agrumi" pour accompagner la filière agrumes de Corse en partenariat avec ses acteurs vers des stratégies communes telles que la valorisation des territoires à travers la mise en place de circuits touristiques dédiés aux agrumes.

Pour la deuxième journée du séminaire, le programme a proposé la visite de la station de conditionnement Fruticor et du verger de pomelos de Pierre-Paul Monteil à Lucciana.

C'est dans le cadre cosy du "U Mulinu", restaurant Corse quoté du milieu parisien, qu'Étienne Lovisi, le Président de Corsic'azzione, et Paul Pierinelli, coorganisateur de cette journée très spéciale ont choisi, de présenter, ce lundi 5 mars leur événement professionnel et culturel.

Ainsi, avaient répondu présents à l'invitation, les deux présidents des principaux partenaires institutionnels du salon Jean Dominici, pour la chambre de commerce et d'industrie de Haute-Corse et Jean Christophe Angelini pour l'agence de développement économique de la Corse.

Comme l'a précisé Jean Christophe Angelini, " la Corse regorge de talents et l'Adec soutient assidûment et encourage la mise en avant des entreprises insulaires qui font l'attractivité de la Corse ". Jean Dominici pour la CCl2B a quant à lui rappelé l'importance de développer et d'accroître la connaissance de la Corse auprès des professionnels du tourisme d'île de France.

Des invités internationaux ont également pris part à cette conférence de presse avec une délégation chinoise très intéressée pour développer des échanges entre notre île et Shanghaï. Pour clôturer cette conférence de presse, le discours très applaudi du leader du groupe Canta U Populu Corsu, Cècè Buteau, qui a rappelé l'importance pour eux de participer à cette action et de porter haut les valeurs culturelles de la Corse.

En effet, pas de vitrine de la Corse sans culture! Un concert exceptionnel de Canta U Populu Corsu clôturera cette journée et suscite déjà l'engouement de la diaspora le lien publié par Qwant a fait "exploser" le site des "Folies bergère" après l'annonce du concert sur le moteur de recherche partenaire de l'évènement!

Pour les insulaires, Linea Event propose d'ores et déjà un pack spécial au départ de tous les aéroports de Corse pour assister au concert aux Folies Bergère à Paris avec des places privilèges VIP. Une centaine d'hommes et de femmes, de profils et d'âges variés, expérimentés ou non, ont essayé de convaincre trente-six recruteurs en l'espace de quelques minutes jeudi après-midi à Calvi Trois heures pour éplucher les postes saisonniers, et tenter de dénicher la perle rare: Pléthore d'offres certes, mais essentiellement en CDD - et pour des jobs saisonniers.

Un résultat prometteur, mais pas toujours partagé. L'association culturelle, à la recherche d'un chargé de production en CDI, est pourtant l'une des seules à proposer un emploi à long terme et pour un métier passionnant. Dans la salle d'en face, seize hôteliers-restaurateurs prérecrutent plongeurs, serveurs, chefs. Pour l'un d'entre eux, la tâche paraît compliquée: Un constat que Samir, 33 ans, explique par un rythme "d'enfer": J'ai juste besoin de travailler ", glisse-t-il, tout sourire, à la suite d'un entretien "prometteur".

D'autres sont susceptibles d'aboutir dans les prochains jours à la signature d'un contrat ", assure Christelle Savelli. Si les journées de l'emploi accomplissent leur mission première de faire se rencontrer employeurs et demandeurs, force est de constater que rares sont les opportunités pérennes. Une situation qui résume toute la problématique de l'emploi salarié dans des zones où l'économie est essentiellement centrée sur le tourisme saisonnier.

Des saisons trop courtes pour permettre aux petites mains d'en vivre à l'année. Sur le territoire balanin, qui compte plus de 22 habitants, 2 personnes se retrouvent sur le marché du travail en décembre En Balagne, le taux de chômage a baissé d'un point en un an.

Après quelques années de morosité, la tendance économique semble bien orientée. Sur la globalité, et pour le bassin de vie de Balagne en particulier, le volume d'embauche devrait être nettement supérieur à celui de l'an dernier. Les transporteurs et les compagnies maritimes sont associés.

Point d'étape hier au musée Repenser la gestion du transport maritime de fret à sept. Acter des avancées concertées pour remédier aux faiblesses d'un système et faire dégringoler l'empreinte carbone, le temps de trajet et donc le coût.

Autant d'enjeux concentrés en un programme européen: Après des premières réunions en mars, des échanges nourris sur chaque territoire méditerranéen, les partenaires italiens et français se sont retrouvés hier au musée de Bastia.

Des professionnels du transport de marchandises et les compagnies maritimes ont également pris place. Tous sont des maillons de la chaîne des ports invités à plancher sur la question. Les problématiques et les limites ont déjà été tracées. Le port de Bastia et ses contraintes Le grand dossier est encore ouvert avec de nombreuses pages blanches à remplir. La récente réalisation d'un terreplein de 6 m2 sur le port de Bastia pour sécuriser et fluidifier le fret est le "minimum".

De l'avis partagé, les contraintes du port ne permettent pas, toujours, d'assurer les livraisons de marchandises dans les temps. Pour étayer l'argumentaire, rien de plus efficace que les exemples. En raison du vent, un cargo est rentré plus tard que prévu hier matin au port. La qualité du service est mise en cause, les clients sont insatisfaits, en particulier lorsqu'on est chargé de livrer des denrées périssables.

Un jour de retard ça compte! Autant d'éléments compilés à la suite d'un questionnaire rempli par les principaux transporteurs insulaires. Plateforme de regroupement commune à l'étude La compagnie aux bateaux jaunes a, pour sa part, résumé la situation: Soulignant au passage, carte des dessertes maritimes à l'appui, que la Corsica Ferries était la seule à assurer ces trajets " sans subvention " a précisé Pierre Mattei, son directeur général.

Pour les cinq régions, acteurs du programme européen, l'ambition est aussi de décrocher de nouveaux marchés. En gardant en tête l'image du nombre de remorques qui repartent vides des ports de l'île. Go smart Med c'est donc un plan à peaufiner d'ici et des pistes à étudier.

Il pourrait être question de la création d'une plateforme de regroupement commune à Vitrolles mais aussi en Italie pour développer les exportations. Dernier point, l'heure serait à la concertation entre transporteurs et distributeurs pour le regroupement des marchandises. Pendant quatre heures, hier, au théâtre de Bastia, des vies se sont croisées, des parcours professionnels ont été défendus pour décrocher un emploi.

Pour certains visiteurs, c'est un premier face à face qu'ils appréhendent.

Choisissez votre région