Imperial Cleaning

Victor Hugo

Elle est terrible, mais elle est simple, c'est la question de ceux qui ont et de ceux qui n'ont pas!

Menu de navigation


Quant à la forme des Châtiments , elle est d'une extrême richesse puisque Hugo recourt aussi bien à la fable , qu'à l' épopée , à la chanson ou à l' élégie , etc.

Comme Napoléon I er , je fais donner ma réserve. Je vide mes légions sur le champ de bataille. Le succès est phénoménal.

Apothéose lyrique, marquée par l'exil à Guernesey et la mort cf. Pauca Meae de la fille adorée: Hugo part à la découverte solitaire du moi et de l'univers.

Le poète, tout comme dans les Châtiments , se fait même prophète, voix de l'au-delà, voyant des secrets de la vie après la mort et qui tente de percer les secrets des desseins divins. Mais, dans le même temps, les Contemplations , au lyrisme amoureux et sensuel, contient certains des plus célèbres poèmes inspirés par Juliette Drouet. Tantôt lyrique , tantôt épique , Hugo est présent sur tous les fronts et dans tous les genres: Ainsi que le rappelle Simone de Beauvoir: L'avenue d'Eylau fut peu après baptisée avenue Victor-Hugo et il y eut un nouveau défilé en son honneur le 14 juillet.

Victor Hugo a beaucoup voyagé jusqu'en De ses voyages, il rapporte des carnets de dessins et des notes [ ] , [ ]. On peut ainsi citer le récit d'un voyage fait à Genève et dans les Alpes avec Charles Nodier [ ]. Il part aussi chaque année pour un voyage d'un mois avec Juliette Drouet découvrir une région de France ou d'Europe et en revient avec notes et dessins [ 80 ].

De trois voyages sur le Rhin , , , il rapporte un recueil de lettres, notes et dessins publié en et complété en [ ]. Pendant les années , il traverse plusieurs fois le Grand-Duché de Luxembourg comme touriste, alors qu'il se rend sur le Rhin allemand , , , De retour à Paris en , il cesse de voyager [ ].

Aux nombreux talents de l'écrivain, il faut ajouter le dessin. En bon autodidacte , Hugo n'hésite pas à utiliser les méthodes les plus rustiques ou expérimentales: Cet art, qu'il pratiquera toute sa vie, le divertit. Cette facette du talent de Hugo n'échappera pas à ses contemporains et lui vaudra les louanges de, notamment, Charles Baudelaire: En décembre , le républicain et photographe Edmond Bacot vient à Jersey rendre visite au proscrit et en profite pour prendre de lui plusieurs photos.

Le 2 juin , il fait de son père un portrait souvent repris. Toujours au même Hetzel, il déclare: Hugo accompagne parfois ses lettres de portraits de lui, offerts à Flaubert , par exemple ou à Dumas père. Hugo dessinateur utilise des photographies comme inspiration pour ses dessins ou les associe à des collages. Il est question également de composer un ouvrage constitué de clichés des îles de la Manche: Celui-ci, avec son frère et son fils, nous ont laissé de multiples portraits du Hugo vieillard, comme celle du poète sur son lit de mort photographié également par Étienne Carjat et Bertall pour en assurer ensuite la vaste diffusion.

Il ajoute que celui-ci goûtait peu la compagnie des musiciens, qui étaient donc peu souvent invités. Il écrivit aussi un livret extrait de Notre-Dame de Paris qui donna lieu à un opéra La Esmeralda , créé en novembre Quant à Rossini , il ne lui inspirait que dédain.

Ce sont de grands musiciens. Il est débouté en janvier De Delacroix , Victor Hugo dit un jour, comme cela est rapporté par son fils, Charles: La pensée de Victor Hugo est complexe et parfois déroutante. Au fur et à mesure, sa pensée politique va évoluer, quitter le conservatisme et se rapprocher du réformisme [ x ] , [ ].

Dans sa jeunesse, Victor Hugo est proche du parti conservateur. Pendant la restauration , il soutient Charles X. En cela, il s'inscrit dans la ligne politique de Chateaubriand. Lors de la Révolution française de , Victor Hugo, pair de France, prend d'abord la défense de la monarchie le président du Conseil Odilon Barrot , le charge de défendre l'idée d'une régence de la Duchesse d'Orléans. Il siège avec la droite conservatrice.

Pendant les Journées de Juin , il mène des groupes de forces gouvernementales à l'assaut des barricades dans la rue Saint-Louis. Il vote la loi du 9 août , qui suspend certains journaux républicains en vertu de l'état de siège. Étant contre le principe de l'Assemblée législative unique, il ne vote pas la Constitution de Au début de la présidence de Louis Napoléon Bonaparte, il fréquente le nouveau président.

En mai , il est élu à l' Assemblée législative. C'est à l'été , que progressivement, il se détourne de la majorité conservatrice de l'Assemblée législative dont il désapprouve la politique réactionnaire. En juillet , il prend position contre la loi qui propose la révision de la Constitution afin de permettre la réélection de Louis-Napoléon Bonaparte. En juin , au palais de Justice de Paris, il défend son fils qui est poursuivi pour avoir publié un article contre la peine de mort dans son journal, L'Événement [ ].

Au soir du coup d'État du 2 décembre , avec une soixantaine de représentants, il rédige un appel à la résistance armée [ ]. Poursuivi, il parvient à passer en Belgique le 14 décembre. C'est le début d'un long exil. Dès lors réformiste, il souhaite changer la société. S'il justifie l'enrichissement, il dénonce violemment le système d'inégalité sociale. Il est contre les riches capitalisant leurs gains sans les réinjecter dans la production: Il maintient cette position jusqu'en Quand éclate la guerre franco-allemande , Hugo la condamne: Alors, le 17 septembre, le patriote prend le pas sur le pacifiste: Les élections du 8 février portent au pouvoir les monarchistes partisans de la paix avec Bismarck.

Le peuple de Paris, quant à lui, refuse la défaite et la Commune commence le 18 mars. Apprenant les événements de cette journée, il écrit dans son journal: On s'arrache les Châtiments. En accord avec lui-même, Hugo ne pouvait être Communard:. Et des petites choses qui sont des choses odieuses, c'est lamentable. Entendons-nous, je suis un homme de révolution. J'accepte donc les grandes nécessités, à une seule condition: Toute ma pensée oscille entre ces deux pôles: La construction d'une société égalitaire ne saurait découler que d'une recomposition de la société libérale elle-même [ ].

Depuis Bruxelles où il était allé s'installer, il renvoie dos à dos la Commune et le gouvernement d' Adolphe Thiers. Il écrit ainsi le 9 avril Des deux côtés, folie. Devant la répression qui s'abat sur les communards, le poète dit son dégoût et prend la défense des Communards:.

On réplique en tuant six mille prisonniers [ ]! À mort le brigand! Victor Hugo défend également la demande de grâce de Louis-Nathaniel Rossel , le seul officier supérieur rallié à la Commune où il est ministre délégué à Guerre qui sera finalement exécuté le 28 novembre À plusieurs reprises, il réconforte Rochefort dans sa prison. Victor Hugo a correspondu avec et soutenu Louise Michel , qui fut déportée en Nouvelle-Calédonie à la suite de sa participation à la Commune de Paris.

Il lui dédia un poème Viro Major [ ]. Il reste de cette relation épistolaire entre et une grande partie des lettres de Louise Michel à Victor Hugo qui ont fait l'objet de publications ultérieures [ ]. Victor Hugo a pris des positions sociales très tranchées, et très en avance sur son époque. Dénonçant jusqu'à la fin la ségrégation sociale, Hugo déclare lors de la dernière réunion publique qu'il préside, le 3 août , à Paris: Elle est terrible, mais elle est simple, c'est la question de ceux qui ont et de ceux qui n'ont pas!

Il s'agissait précisément de récolter des fonds pour permettre à délégués ouvriers de se rendre au premier Congrès socialiste de France , à Marseille.

Hugo est un farouche abolitionniste. Dans son enfance, il a assisté à des exécutions capitales et toute sa vie, il luttera contre ce châtiment. Le Dernier Jour d'un condamné et Claude Gueux , deux romans de jeunesse, soulignent à la fois la cruauté, l'injustice et l'inefficacité du châtiment suprême. Mais la littérature ne suffit pas, Hugo le sait. Chambre des Pairs , Assemblée , Sénat: Victor Hugo saisira toutes les tribunes pour défendre l'abolition comme dans son discours du 15 septembre Malheur à l'homme s'il les introduit dans ses lois.

Ainsi, dès , au congrès de la paix, il lance:. Un jour viendra où il n'y aura plus d'autres champs de bataille que les marchés s'ouvrant au commerce et les esprits s'ouvrant aux idées.

Victor Hugo conçoit une Europe axée sur le Rhin , lieu d'échanges culturels et commerciaux entre la France et Allemagne qui serait le noyau central de ces États-Unis d'Europe [ y ]. Il présente une Europe des peuples par opposition à l'Europe des rois, sous forme d'une confédération d'États avec des peuples unis par le suffrage universel et l'abolition de la peine de mort [ ].

L'idée n'est pas neuve, elle fut défendue avant lui par Saint-Simon , Guizot et Auguste Comte [ ] , [ ] , mais Victor Hugo en fut un de ses plus ardents défenseurs à une époque où l'histoire s'y prête peu.

Considéré comme visionnaire ou fou [ ] , Victor Hugo reconnaît les obstacles qui entravent cette grande idée et précise même qu'il faudra peut-être une guerre ou une révolution pour y accéder [ ].

Victor Hugo s'est peu exprimé sur la question de la colonisation de l' Algérie , qui a constitué pourtant la principale aventure coloniale de la France de son époque. Ce silence relatif ne doit pourtant pas être trop rapidement assimilé à un acquiescement inconditionnel de la part de l'auteur des Misérables. Le 16 avril , il écrit au ministre de la Guerre, Alexandre Moline de Saint-Yon , pour dénoncer les tortures pratiquées par l'armée [ 61 ]. Sur la question de l'esclavage, celui qui, dans les années , montrait à travers Bug-Jargal qu'il partageait dans sa vision des peuples noirs les mêmes préjugés que ses contemporains, et qui garda un silence étonnant lors de l'abolition de l'esclavage en [ ] , devait intervenir pour demander la grâce de l'abolitionniste radical américain John Brown [ ] et soutenir la révolution haïtienne: Notons que l'évocation des méfaits de son personnage Thénardier, le parvenu des Misérables n'oublie pas en fin d'ouvrage la traite des Noirs.

En , Victor Hugo accepte d'être président d'honneur de la Ligue française pour le droit des femmes, héritière de l' Association pour le droit des femmes , association féministe fondée par Léon Richer [ ].

La question de l'égalité des droits des hommes et des femmes avait été déjà traitée quelques années plus tôt dans le dernier chapitre de Quatrevingt-treize. Toutes les intelligences y ont droit. Selon Alain Decaux [ ] , Victor Hugo, élevé par un père franc-maçon et une mère qui n'est jamais entrée dans une église, se construit une foi profonde, mais personnelle.

Victor Hugo n'a jamais été baptisé, a tenté l'expérience d'un confesseur, mais finit sa vie en refusant l'oraison des églises. Il reproche à l'Église le carcan dans lequel celle-ci enferme la foi. Alain Decaux cite [ ] , à ce sujet, cette phrase prononcée par Olympio: Son anticléricalisme transparaît dans ses écrits comme Religions et religion [ ] , La fin de Satan , Dieu , Le pape , Torquemada , ainsi que dans son adhésion à des mouvements anticléricaux [ ]. Victor Hugo reste cependant profondément croyant, il croit en un Dieu souffrant et compatissant [ ] , en un Dieu force infinie créatrice de l'univers [ ] , à l'immortalité de l'âme et la réincarnation [ ].

Votre prière en sait plus long que vous. La quête spirituelle de Victor Hugo l'entraîne à explorer d'autres voies que le catholicisme. Il lit le Coran [ ] , s'intéresse au druidisme, critique les religions orientales [ ] et expérimente le spiritisme. Victor Hugo se trouve en exil sur l' île de Jersey lorsque son amie Delphine de Girardin , qui se sait condamnée, l'initie en aux tables tournantes. Cette pratique issue du spiritualisme anglo-saxon , vise à tenter d'entrer en communication avec les morts.

Hugo, pour qui les poètes sont également des voyants, est ouvert à ce genre de phénomènes. Ces expériences sont consignées dans Le Livre des tables. Durant deux ans, ses proches et lui interrogent les tables, s'émeuvent à l'idée de la présence possible de Léopoldine et enregistrent des communications d'esprits très divers, dont Jésus, Caïn , Dante , Shakespeare ainsi que des entités telles la Mort, la Bouche d'Ombre, Le Drame ou la Critique.

S'ébauche ainsi une nouvelle religion dépassant le christianisme et englobant la métempsycose [ ]. Ses carnets multiplient les annotations sur les bruits nocturnes, les frappements, les fracas, les voix murmurant à son oreille.

Il affiche ses convictions concernant la survie de l'âme en déclarant publiquement: Ceux que nous pleurons ne sont pas les absents, ce sont les invisibles [ ]. Lors de l'enterrement de l'écrivain, cette phrase est inscrite sur une couronne de fleurs portée par une délégation de la Société Scientifique du Spiritisme qui considérait que Victor Hugo en avait été un porte-parole [ ]. Mais l'expérience spirite n'a été qu'un moment dans la quête par Hugo d'une vérité et ce moment a été dépassé [réf.

Son testament , lapidaire, se lit comme une profession de foi:. Je désire être porté au cimetière dans leur corbillard. Je crois en Dieu [ ]. Estimé par certains et critiqué par d'autres, Victor Hugo reste une figure de référence de son siècle [ ]. Admirateur de Chateaubriand à qui il dédie plusieurs odes [ ] , il se détache peu à peu de son ancien maître qui lui reproche une littérature subversive [ ].

Il entretient des relations d'estime et d'admiration mutuelles avec Balzac un peu de méfiance, l'ego des grands créateurs y pourvoit , Nerval [ ] et Vigny [ ] et des relations d'amitié avec Dumas , son compagnon de romantisme, qui dureront, avec beaucoup de hauts et quelques bas, toute la vie [ ]. La rivalité est plus exacerbée avec Lamartine , auquel Hugo ne cesse de proclamer son admiration, mais ne lui concède plus, le succès venant, de réelle prééminence artistique [ ] et avec Musset qui lui reproche ses artifices et son engagement politique [ ].

Il détient en Barbey d'Aurevilly [ ] , Gustave Planche [ ] , et Sainte-Beuve à partir de [ ] , des adversaires tenaces et constants. Ainsi, Sainte-Beuve écrit dans ses carnets tenus entre et Les frères Goncourt restent des lecteurs très critiques [ ] et George Sand une commentatrice très perspicace [ ]. Mais il possède en Théophile Gautier un admirateur inconditionnel [ ] que Victor Hugo soutiendra jusqu'à sa mort [ ].

Les relations sont plus conflictuelles avec les admirateurs de la première heure, que Victor Hugo déçoit parfois par la suite et qui alternent éloges et critiques. Shakspeare [sic] et Goethe!

Victor Hugo et Théophile Gautier! Le 15 juillet , il lui écrivait: D'autres revendiquent leur filiation avec Victor Hugo tout en empruntant des voies qui leur sont propres, se détachant même du romantisme: Ce dernier ne cachait pas son admiration pour Hugo qu'il alla voir à Bruxelles et qui l'invita à dîner. En juillet , il écrit: L'étiquette d'auteur engagé que lui vaut son exil participe à sa notoriété, mais lui aliène l'estime de poètes comme Baudelaire [ z ] , et provoque sa rupture avec Vigny, fidèle à l'empereur [ ].

Chez les auteurs étrangers, on ne peut oublier Heinrich Heine qui comparait Hugo à un bossu: Quand il retourne en France après l'exil, il est considéré comme le grand auteur qui a traversé le siècle et comme un défenseur de la république [ ]. Les monarchistes ne pardonnent pas facilement à celui qui a trahi son milieu et si les républicains les plus à gauche doutent de sa conversion, il devient cependant un enjeu politique, adulé par la gauche républicaine qui organise pour l'anniversaire de ses 79 ans, une grande fête populaire [ ].

Les jeunes poètes continuent de lui envoyer leurs vers — tandis que d'autres se montrent volontiers irrévérencieux. Ce culte hugolien exaspère ses pairs. Être passé à l'état de religion nécessaire, quelle terrible fin pour le poète révolutionnaire de [ ].

Dans son livre de souvenirs, Juana Richard-Lesclide rapporte que Hugo disait avoir honoré sa jeune épouse neuf fois durant leur nuit de noces du 12 octobre [ ].

Hugo épouse Adèle Foucher en octobre Elle le trompe avec le critique Sainte Beuve dès Elle lui fait connaître un certain Lanvin, ouvrier typographe, qui lui offre son passeport. Elle le fait ensuite héberger en cachette par des amis [ ]. En , Hugo lui dédicace les épreuves de La Légende des siècles et lui rend un hommage appuyé: Elle le suit dans son exil à Guernesey où Victor Hugo lui loue une maison, La Fallue, à proximité de la demeure familiale. Le 16 juin , elle emménage à Hauteville-Fairy, que Hugo a fait décorer.

Dans les Misérables , Victor Hugo glisse une allusion très intime de leur vie amoureuse. La date du 16 février , nuit de noces de Cosette et Marius Cinquième partie, livre VI, chapitre I , fut aussi celle où Juliette se donna à Victor pour la première fois.

Leur liaison se poursuivra pendant plus de 7 ans. Bien des années après la fin de leur liaison, Victor Hugo continue d'aider financièrement son ancienne maîtresse. Les biographes renoncent à établir le compte des femmes avec lesquelles Victor Hugo a laissé libre cours à sa prodigieuse sensualité. Victor Hugo, érotomane doublé de graphomane, note ses aventures sous forme codée — à la manière du diariste anglais Samuel Pepys. Une légère cicatrice lui en resta au front. Une autre, profonde, marquait son genou des suites d'une chute.

Le visage, très pâle, ne portait ni barbe ni moustaches et était rasé de près. En , Hugo rencontre Juliette Drouet, qui devait le suivre en exil et rester sa maîtresse dévouée pendant cinquante ans. Elu à l'Académie française en , Victor Hugo est affecté, en , par l'échec de son drame, les Burgraves, signe de la décadence du théâtre romantique, et surtout par la mort tragique de sa fille Léopoldine, noyée dans la Seine avec son mari.

Le poète compose les Contemplations , mais les événements politiques lui réservent d'autres tourments. D'abord à Jersey, puis à Guernesey. Il continue, pendant ses dix-neuf ans d'exil, de vilipender Napoléon III tout en se consacrant à la littérature.

Dans les Contemplations il se lance, à l'assaut de tous les domaines de la connaissance, la nature, le moi, l'univers. La Légende des siècles est le projet d'une épopée qui embrasse la totalité de l'histoire et dont les poèmes illustrent la suite des âges.

Hugo publie ensuite les Misérables en accueilli avec enthousiasme par le public, tant en Europe qu'aux États-Unis. Le titre Les Misérables désigne toutes les victimes d'un ordre social dont Hugo dénonce les rigueurs et les injustice à travers les personnages principaux, Fantine, Jean Valjean, Cosette, Marius, Gavroche. Les Travailleurs de la mer ou l'Homme qui rit sont des récits de la conquête de la nature par l'Homme. Ces deux ouvrages montrent l'échec de l'homme à réformer une société injuste et inégalitaire.

Hugo revient triomphalement en France en février , il est élu député à la Constituante avec voix. Le concept de profanation du corps des damnés par leur exposition, le refus de sépulture, est très antérieur au christianisme comme en atteste le sanctuaire de Ribemont , gigantesque penderie à cadavres d'ennemis décapités dressée vers et honorée jusque vers À l'époque carolingienne , le siège palatin ne se trouve pas à Paris mais à Clichy.

Vers , il y a un gibet royal , qui dépend de l' abbaye royale Saint-Clodoald , au carrefour de la rue de Paris et de la rue de Billancourt qui fait alors la frontière entre Auteuil et Saint-Cloud , face à un antique bac sacré conduisant au mont Valérien et à l'entrée du pont de Saint-Cloud gardée par le capitaine des chasses royales qui se déroulent déjà dans la forêt du Rouvray.

Le nom de Montfaucon laisse supposer que le gibet est dressé, ou reconstruit, en par le dernier vicomte de Paris , Faucon [ 4 ] , auxiliaire civil et militaire nommé auprès du suffragant de Paris par le comte d'Orléans Robert le Pieux revendiquant le titre de Roi des Francs , en substitution de celui de Duc des Francs. Le gibet est alors en bois comme les fourches patibulaires de toute justice seigneuriale.

Un siècle plus tard [ 51 ] en effet, une hiérarchie des privilèges est entrée dans les habitudes, le simple gentilhomme ayant droit à deux piliers, le châtelain à trois, le baron à quatre, le duc à huit [ 7 ]. Les baillis , agissant au nom du Roi , en dresseront autant qu'il voudront [ 7 ] , comme cela se fera à Montfaucon.

C'est l'époque qui suit le printemps des bûchers , l'échec d' Abélard d'instaurer la liberté de penser , la catastrophique deuxième croisade au cours de laquelle les pèlerins périrent en masse, et qui voit triompher l'ordre moral mis en place par la réforme grégorienne.

La première mention de ce gibet date de [ 7 ]. Quand deux ans plus tard, Philippe Auguste élargit considérablement l' enceinte de Paris , celle-ci laisse toutefois Montfaucon en dehors d'elle très loin dans la campagne, à peine moins éloigné de l' abbaye de Montmartre , qui se trouve à son nord-ouest, et plus proche de la maison forte de Savies , qui se trouve sur les hauteurs à son sud-ouest, sise à l'actuel 94, rue de Belleville.

Parvenu brillant, efficace et honni de l'influent frère du roi Charles de Valois , le Chancelier , frauduleusement convaincu de malversations et de sorcellerie , devait lui-même, Louis le Hutin régnant, y finir pendu le 30 avril et laissé exposé pendant deux années. Quand le 1 er février meurt le Roi Charles IV le Bel et que Philippe de Valois est nommé régent dans l'attente de la naissance de l'enfant que porte la reine veuve Jeanne d'Évreux , ce prince n'hésite pas à se débarrasser du Trésorier resté en place, Pierre Rémy , seigneur de Montigny-Lencoup , accablé personnellement par un Parlement aux ordres des effets de l' inflation monétaire.

Le 1 er avril, l'enfant posthume se révèle être une fille, Blanche de France , et, moyennant une manipulation de la loi salique , Philippe de Valois devient roi de France. Pour inaugurer la dynastie des Valois , Philippe VI fait pendre le 25 avril, un mois avant son couronnement , Montigny , qui suit là, à six ans d'écart, le sort de son confrère Giraud Gayte. Peut-être parce que Montfaucon est en réfection, il faut élever dans son voisinage un gibet annexe, le gibet de Montigny [ 32 ].

La construction d'une nouvelle enceinte de Paris , commencée en , va transformer les terrains les plus proches qui appartiennent à l' abbaye Saint-Martin-des-Champs en faubourg mais laisse la butte de Montfaucon, qui domine les maraîchers de la même abbaye , très à l'écart, un lieu de relégation. Très tôt, l'acharnement post mortem institué par Montfaucon heurte l' opinion publique et suscite des rumeurs sur l'abus de pouvoir , la manipulation de la justice par des intrigants ou son instrumentation à des fins de propagande [ 55 ].

La loi française paraît aux yeux des humanistes contemporains d'une cruauté unique dans tout l' Occident [ 56 ]. Dès , Dante , guelfe blanc présent à Paris au début de cette année, invoque dans la Divine Comédie [ 57 ] , qui ne sera publiée qu'en , les mânes de Pierre de La Brosse , assassiné en à Montfaucon sur ordre des barons , pour dénoncer le sort des suppliciés auxquels il n'a pas été offert de se confesser avant de périr et par là d' accomplir le repentir qui leur ouvrira au jour du Jugement dernier les portes du Paradis.

C'est le symptôme d'un royaume qui n'entreprend pas les réformes nécessaires, réformes fiscales au premier chef, et le 1 er mars , deux ans après la mort du roi, la Bastille , encore en construction, est prise, son armement réquisitionné par les Parisiens insurgés. Paris vit neuf mois durant sous le gouvernement révolutionnaire des paroisses , les maillotins. Le droit de se confesser est finalement octroyé aux condamnés à mort par un décret du 12 février [ 58 ] , grâce à l'intervention de Pierre de Craon [ 16 ] , qui avait comploté contre le gouvernement des marmousets et est opposé aux condamnations abusives sous le chef de sorcellerie.

Un service religieux est mis en place à Montfaucon pour chaque exécution et, par crainte du manque de religion des condamnés, un confesseur y est affecté d'office [ 22 ]. Sept ans plus tard, le prodrome de la guerre civile , exacerbée par les hausses d'impôts [ 59 ] et les dépenses somptuaires des familles princières financées par les mutations monétaires , confronte la police du prévôt à l'agitation du peuple de Paris. Les jeunes gens venus de tous les pays étudier à Paris sont acquis à la cause de Jean sans Peur [ 59 ] , duc de Bourgogne et prince libéral favorable à la monarchie constitutionnelle ébauchée par la Grande ordonnance de que tenteront de restaurer les cabochiens en Ils sont socialement attachés au parti des robins et des bourgeois de Paris , qui sont souvent pour des raisons commerciales également bourgeois de Bruxelles , ville bourguignonne , plus encore les étudiants flamands et frisons de la nation picarde , puissant réseau bancaire détenu par des familles de drapiers et d' armateurs.

C'est une violation du for ecclésiastique , privilège bénéficiant à tous les clercs , dont les élèves inscrits à l'Université, mais que le prévôt ne juge pas commettre, l'Université, saisie initialement par lui, considérant les goliards et autres basochiens délinquants comme défroqués.

La Nation Normande se met en grève. Celui-ci est en outre condamné à faire ériger près du gibet une grande et haute croix en pierres de taille , dans laquelle sont gravés les portraits des deux clercs [ 61 ]. Ceux-ci sont solennellement dépendus le 14 mai par le nouveau prévôt de Paris imposé par Jean sans Peur , Pierre des Essarts [ 62 ]. Pour servir sa propagande, Jean sans Peur monte un procès contre une figure du pouvoir royal, rien moins que le grand maître Jean de Montagu [ 63 ]. Condamné le 17 octobre pour lèse majesté , celui-ci est décapité aux Champeaux [ 63 ].

Sa tête est laissée au bout d'une pique [ 63 ]. Son corps est mis à Montfaucon [ 63 ]. Paris est investi militairement. Aussitôt, est rétablie l'administration civile des seize quaterniers , instaurée à la suite de l'élargissement de l' enceinte de Paris mais abolie dès , un an avant l'achèvement des travaux, en représailles de l' insurrection des maillotins.

Paris accueille de nouveau la Cour à la suite de la paix signée entre Armagnacs et Bourguignons à Bourges le 15 juillet et confirmée à Auxerre le 22 août. Le 30 janvier , ce gouvernement civil de Paris , mené par le quartier de la Grande Boucherie , qui rassemble les propriétaires des fermes et des salaisons de la banlieue et les fourriers enrichis de l'armée bourguignonne, impose au roi Charles VI , confiné dans son palais Saint-Pol , de porter le bonnet phrygien.

Sans plus de soutien du duc de Bourgogne , la révolution des Cabochiens donne l'occasion à Bernard d'Armagnac de s'emparer de Paris au cours du mois d'août. Tanneguy du Chastel , un aventurier léonard attaché à la maison d'Orléans , est nommé prévôt de Paris , chargé de conduire la répression. Le Prévôt Chastel fait pénalement réprimer les manifestations d'opposition au parti des Armagnacs , par exemple en coupant la main, sous prétexte d'impiété, à un jeune partisan des Bourguignons [ 64 ].

Durant l'année , quelques mois après la désastre d'Azincourt , Tanneguy du Chastel mate une première rébellion et fait faire d'importants travaux à Montfaucon [ 32 ] pour doter le gibet de seize piliers , un par quartier de Paris.

La victoire anglaise est actée par la paix de Troyes. Henri V d'Angleterre entre triomphalement dans Paris le 1 er décembre Sa mort prématurée, vingt mois plus tard, laisse son héritier Henry , qui n'a pas un an, à la garde de son oncle paternel, le duc de Bedford Jean de Lancastre , qui est le beau-fils de Jean sans Peur et qui est nommé lieutenant-général du Royaume. Le recours aux pendaisons n'est en rien modifié et les seize fourches sont mises à neuf en [ 65 ].

Les quarante-huit poutres [ 65 ] , qui font autant de potences soutenues par les seize piliers de pierre sur deux étages [ 15 ] de douze doubles traverses chacun [ 12 ] , sont toutes changées [ 65 ].

Le socle monumental du gibet et sa petite enceinte sont blanchis [ 65 ] à la chaux , donnant à l'ensemble un éclat visible de loin. Les Anglais chassés de Paris par Arthur de Bretagne , en , le pouvoir change mais pas Montfaucon. Pendant une vingtaine d'années à partir de , sous les prévôtés successives d' Ambroise de Loré et de Robert d'Estouteville , plusieurs femmes sont enterrées vivantes sur le site de Montfaucon [ 66 ]. Sur le trajet qui les conduit du Grand Châtelet à Montfaucon par la rue Saint-Denis , le convoi, une fois passé le ponceau qui franchît le Grand égout, laisse sur sa gauche la Grande Cour des miracles et fait une halte à hauteur du chevet de l'église du couvent des Filles-Dieu , où s'élève une grande croix [ 44 ] en bois.

Là, les condamnés s'agenouillent devant le crucifix , le baisent et reçoivent pour viatique une onction d' eau bénite et la bénédiction qu'elle signifie. Le breuvage est préparé de façon à étourdir [ 45 ].

L'appétit que montre le patient, s'il en montre, est interprété comme une aspiration au Paradis et donc un présage favorable [ 45 ]. On y procède à la pendaison simultanée de jusque quatre-vingts huguenots ou présumés tels [ 70 ]. Un soir de , la vieille reine mère Catherine de Médicis emmène à Montfaucon ses fils Henri et François , qui ont vingt et dix-sept ans, sa fille Margot et son gendre Henri de Navarre , jeune marié de dix-neuf ans.

Ils viennent y contempler le cadavre qui avait été traîné dans les rues de Paris du chef militaire des huguenots [ 32 ] , l' amiral Gaspard de Coligny tué dans Paris intra muros le 24 août précédent, au cours de la Saint-Barthélemy.

Le futur Henri IV , sous le règne duquel Montfaucon périclitera, voit là le corps pendu par les pieds de celui qui fut trois ans plus tôt son maître d'armes à la bataille de Jarnac. À la suite de cette visite, François de Montmorency , cousin germain de l'Amiral et gouverneur de la place de Paris démissionnaire, dérobe la dépouille.

La guerre civile close par l' édit de Nantes , la fréquence des exécutions diminue à partir de , date à laquelle Henri IV fait construire l' hôpital Saint-Louis entre le nouveau couvent des Récollets et Montfaucon. Un décret hygiéniste rend obligatoire dans Paris le ramassage des ordures.

Un service de tombereaux est organisé et sept décharges sont établies autour de la ville [ 71 ]. La pire d'entre elles est creusée à l'angle nord de la barrière de Combat au bas de la butte de Montfaucon et reçoit le nom de voirie de Montfaucon.

Les abords entre le gibet et le moulin à vent des buttes Chaumont sont transformés en plâtrières, puis progressivement intégrés à l'expansion de peuplement de Paris. Le gibet est détruit en et reconstruit cinq cents mètres plus au nord-ouest, sur le territoire de La Villette à la frontière de Belleville , en face de ce qui est aujourd'hui le marché Secrétan. Il est dressé comme un monument symbolique de la haute justice royale. Aucune exécution n'y est pratiquée mais les corps de suppliciés d'autres lieux de la capitale, comme ceux de la place de Grève , y sont inhumés.

Durant la Révolution , après le 21 janvier , les piliers restants sont abattus. Entre l'ancien et le nouveau site, à l'angle des rue de Meaux et de l'actuelle rue Louis-Blanc , c'est-à-dire le terrain au nord de l'actuelle place du Colonel-Fabien , demeure la voirie de Montfaucon aménagée sous le règne de Louis XIII. L'emplacement est une fosse géante [ 72 ] , destinée à recevoir le contenu des fosses d'aisance de Paris avant que les excréments ne soient transformés en engrais agricole, puis a servi de clos d'équarrisage.

La voirie est transférée en forêt de Bondy en et définitivement supprimée en lors du percement du canal Saint-Martin voir égouts de Paris , certaines pierres ayant été vendues pour la construction du canal. Souvenir du lugubre site de Montfaucon, le bassin du canal Saint-Martin que longe le quai de Jemmapes porte le nom de bassin des Morts, du nom de l'ancienne rue des Morts , qui croisait la route de Meaux au pied sud de la butte et a été pudiquement renommée rue Saint-Maur.

En , lors de la construction d'un garage 53 rue de la Grange-aux-Belles , ont été retrouvés les restes de piliers évoquant un gibet et ceux d'un pavage, ainsi que des ossements de femme [ 74 ]. On sait qu'en il avait fallu construire un gibet provisoire attenant à celui de Montfaucon, le temps des travaux de réfection de celui ci [ 32 ]. Aujourd'hui, aucune trace visible du gibet ne subsiste [ 14 ]. La butte Montfaucon a été recouverte en d'un ensemble d'immeuble d'habitation auquel on accède par la rue Boy-Zelenski.

Deux plaques forgées par la Ville de Paris rappellent à l'intention des touristes l'existence du gibet de Montfaucon, l'une, rue de Meaux , l'autre, à l'angle de la rue de la Grange-aux-Belles et de la rue des Écluses-Saint-Martin. Hugo , Notre Dame de Paris ,