Imperial Cleaning

Olympique lyonnais - Olympique de Marseille en football

Un coup-franc de Juninho et trois buts marqués sur des centres permettent à Lyon de s'imposer par quatre buts à un [ 16 ].

Menu de navigation

Tendance des résultats

L'OM remporte finalement son premier championnat de France en grâce à un meilleur rapport entre buts marqués et encaissés par rapport au FC Sochaux 1,76 contre 1,33 [ 12 ]. Les Olympiens sont vice-champions en et Le football continue malgré la Seconde Guerre mondiale , et la réquisition du stade Vélodrome par les forces armées [ 15 ]. De retour au stade de l'Huveaune , Marseille termine deuxième du championnat de la zone Sud-Est , avec l'apparition pour un seul match d' Ahmed Ben Bella , futur président algérien [ A 6 ] , et échoue en finale de la Coupe de France face au RC Paris [ OG 5 ].

En , l'attaque olympienne se montre prolifique: Dans le même temps, le club remporte sa sixième Coupe de France [ OG 7 ] contre les Girondins de Bordeaux , ceci grâce à une nouvelle génération de footballeurs de valeur comme Roger Scotti ou encore Georges Dard. Ces équipes fédérales sont dissoutes à la Libération. Après une neuvième puis une sixième place, l'OM redevient champion de France en , onze ans après son dernier titre, grâce à un match nul obtenu dans les derniers instants d'un match contre le FC Sochaux et deux succès contre le CO Roubaix-Tourcoing et le FC Metz [ 17 ].

Les Phocéens prennent la troisième place l'année suivante. En , l'OM échappe de peu à la relégation en deuxième division, notamment grâce à son buteur suédois Gunnar Andersson meilleur buteur de ce championnat , et réussit à sauver sa place au plus haut niveau lors des barrages contre le Valenciennes FC: Cette saison est ponctuée d'une lourde défaite face à l' AS Saint-Étienne , venu s'imposer à Marseille 10 buts à 3 [ A 7 ].

L'OM parvient en finale de deux compétitions: Malgré ces coups d'éclats en coupes, l'OM n'arrive pas à concrétiser sa valeur en championnat.

Après un maintien obtenu à la dernière journée en [ 18 ] , Marseille descend pour la première fois de son histoire en deuxième division en Même la Coupe ne réussit plus à l'OM: Les Marseillais font péniblement leurs débuts en deuxième division en terminant dixièmes.

Après une première tentative en , les marseillais remontent en première division en grâce à l'arrivée du technicien brésilien Otto Gloria. En effet, ce dernier prend la direction de l'Olympique de Marseille en février avec pour objectif de faire remonter le club de la cité phocéenne en première division.

Durant les quatre mois passés avec le club phocéen, il ne perd qu'un seul match contre Angers en Coupe de France grâce notamment au buteur Etienne Sansonetti auteur de 16 réalisations en 38 rencontres. Gloria atteint alors son objectif de remontée en Division 1.

Cependant, il quitte Marseille en juillet pour entraîner le Vasco de Gama au Brésil. Il est alors remplacé par Armand Penverne sur le banc de l'OM. Mais les résultats ne sont pas au rendez-vous et ce dernier quitte à son tour son poste et se trouve remplacé par l'espagnol Luis Miro arrivé du FC Barcelone. Les résultats ne s'en trouvent pas améliorés et logiquement les marseillais redescendent de nouveau en en Division 2 en se classant derniers du championnat [ 12 ] , malgré une première participation européenne en Coupe des villes de foires qui voit leur élimination dès le premier tour en matchs aller-retour face aux Belges de l' Union Saint-Gilloise , sur un score cumulé de 4 buts à 3 [ B 7 ].

Pour la saison - , les hommes de Jean Robin ratent de peu la remontée en Division 1 en terminant le championnat à la cinquième place malgré les 20 buts de son buteur international français Antoine Keller.

A l'intersaison suivante, le club phocéen subit de nombreux changements au niveau de l'effectif avec le départ de Dogliani, Milazzo ou encore Keller ainsi qu'au niveau du banc avec le départ de Jean Robin qui part entraîner l'AS Mazargues. La saison - voit l'OM flirter avec la zone de relégation en Division 3. Marcel Leclerc , chef d'entreprise à Marseille , décide de prendre la tête de l'institution Olympique de Marseille en alors que le club végète en deuxième division et vient de faire une saison des plus catastrophiques: Progressivement, l'ambition de Leclerc permet au club marseillais de remonter en première division en puis de remporter sa septième coupe de France en [ OG 9 ].

La saison suivante, après une lutte acharnée contre le rival stéphanois , les joueurs de Lucien Leduc décrochent le titre de champion de France en grâce notamment à un duo d'attaquants composé de Josip Skoblar et de Roger Magnusson [ 20 ].

En - , l'OM participe pour la première fois à la Coupe d'Europe des clubs champions [ B 7 ]. De ce fait, les dirigeants marseillais frappent un grand coup sur le marché des transferts en recrutant le portier international français Georges Carnus et le défenseur central international français Bernard Bosquier en provenance du rival historique stéphanois.

Cette saison-là, l'Olympique de Marseille réalise pour la première fois de son histoire le doublé coupe-championnat en remportant la Coupe de France. Pour la saison - , l'OM s'attache les services du goléador stéphanois Salif Keita et du défenseur international français Marius Trésor.

Les marseillais finissent à la troisième place du classement de Division 1 et sont éliminés dès le premier tour de la Ligue des champions par la Juventus Turin. Accusé de détournement de fonds, le président du club Marcel Leclerc est contraint de démissionner en [ B 8 ]. Il est condamné en pour le détournement, au préjudice de l'OM, de 3,3 millions de francs [ 21 ]. La saison - est difficile pour les Olympiens. Avec les départs de Magnusson et de Keita, le club se classe douzième du championnat.

La saison suivante est tout autre, l'OM tape fort sur le marché des transferts et s'offre deux pointures internationales en attaque. Le 13 mai , lors du quart de finale retour de la Coupe de France contre le Paris-Saint-Germain , Jairzinho est accusé d'avoir agressé un juge de touche. Il proclame son innocence mais est reconnu coupable et condamné à deux ans de suspension dont un avec sursis. Ce jugement signifie la fin de son passage à Marseille.

Grâce à ses stars brésiliennes, le club marseillais finit vice-champion de France derrière l' AS Saint-Etienne. Au cours de la saison - , l'OM finit seulement neuvième du classement. La seule éclaircie de la saison est la neuvième coupe de France qui est remportée grâce notamment aux performances réalisées par l'attaquant international argentin Hector Yazalde [ OG 11 ]. Les saisons d'après sont également difficiles pour l'OM qui se positionne à la douzième place du classement puis quatrième la saison qui suit.

En , le retour de Jules Zvunka fait remonter la pente à un OM moribond qui termine à nouveau à la douzième place du classement à l'issue de la saison - [ 24 ]. Le début des années est plus que compliqué pour les Phocéens qui se voient relégués en deuxième division à l'issue de la saison Au mercato d'été , le club marseillais se sépare de ses leaders Trésor , Six , Berdoll ou encore Fernandez.

La saison débute mal et l'entraineur olympien Jean Robin est remplacé dès septembre par Albert Batteux. Les résultats s'améliorent mais le club est placé en liquidation judiciaire en avril Par conséquent, tous les joueurs et le personnel du club sont mis au chômage. Ces jeunes évitent la relégation en troisième division en ne perdant aucune des six dernières rencontres de la saison, battant même Montpellier nouveau promu et permettent à l'entité marseillaise de finir sixième du championnat de Division 2A , insuffisant pour remonter parmi l'élite [ OG 12 ] , [ 25 ].

Les joueurs marseillais connaîtront néanmoins un creux en milieu de saison, ce qui les empêchera de remonter en Division 1 puisqu'ils termineront à la troisième place d'un championnat où seuls les deux premiers peuvent monter. En - , c'est cette fois-ci le début de saison difficile des marseillais qui entraînera une quatrième position au classement final du championnat de Division 2.

À l'été , le président Jean Carrieu recompose une équipe avec notamment Sarr Boubacar et François Bracci comme recrues, et le club retrouve sa place dans l'élite au terme d'une saison prolifique en buts.

Pour son retour dans l'élite du football français, les dirigeants olympiens décident de garder une grande partie de l'effectif qui a permis la remontée. Néanmoins, les résultats ne sont pas là et en octobre , le technicien Pierre Cahuzac devient le nouvel entraîneur de l'OM à la place de Roland Gransart parti entraîner le SC Bastia. L'OM réalise une saison très moyenne en restant cantonné en deuxième partie de classement de Division 1 et se sauve in extremis de la descente en Division 2.

La saison suivante est assez similaire et voit l'OM terminer seulement à la douzième place. Cependant, ils perdent la finale de la Coupe de France face aux Girondins de Bordeaux après prolongation [ OG 13 ].

Arrivé à l'initiative du maire de Marseille, Gaston Defferre , courant , l'homme d'affaires Bernard Tapie prend les rênes du club avec une ferme intention: Il est à l'origine de la page la plus glorieuse de l'histoire du club. Ces années se caractérisent par de nombreux changements d'équipe et d'entraîneur. Au fil des saisons, le onze marseillais va être modifié et amélioré de façon à être plus compétitif pour atteindre l'objectif fixé par Tapie de gagner la Ligue des champions.

À son arrivée, il engage le rugueux défenseur allemand Karl-Heinz Förster qui avait disputé deux coupes du monde au sein de l' équipe d'Allemagne , Alain Giresse , arraché aux rivaux bordelais ainsi que Jean-Pierre Papin alors qu'il devait signer en faveur de l' AS Monaco FC. La première saison de l'ère Tapie se conclut à une deuxième place au classement du championnat. L'arrivée d'Allofs aura l'effet attendu à savoir de débloquer Jean-Pierre Papin qui avait eu des difficultés lors de sa première année à l'OM.

Papin inscrit en effet un total de 23 réalisations en 46 rencontres [ 29 ]. Malgré ces arrivées, après avoir été le dauphin des Girondins de Bordeaux en , les olympiens terminent sixièmes du championnat de Division 1. Bernard Tapie décide d'introniser Gérard Gili sur le banc marseillais. Pour cette saison - , le club marseillais se montre entreprenant au niveau du mercato en recrutant le portier Gaëtan Huard , les milieux Éric Di Meco et Franck Sauzée ainsi que les attaquants Éric Cantona et Philippe Vercruysse.

Les Monégasques obtiennent leur revanche en défaite Les hommes de Gérard Gili survolent le championnat et décrochent un nouveau titre de champion de Division 1. Sur la scène européenne, l'OM atteint puis les demi-finales de la Coupe d'Europe des clubs champions en face au Benfica Lisbonne. Les Olympiens remportent le match aller de la demi-finale mais le Benfica remporte le match retour sur un but de la main de Vata [ F 1 ].

À l'orée de la saison - , le onze olympien subit quelques retouches avec les arrivées de Pascal Olmeta dans les buts marseillais et de Basile Boli en défense centrale. Cette saison sera marquée par une grande instabilité au poste d'entraîneur. Ce dernier ne restera que quelques mois à Marseille. En janvier , c'est le technicien belge Raymond Goethals qui prend les commandes de l'équipe. Ces nombreux changements n'affectent pas les résultats de l'équipe qui obtient un nouveau titre de champion de France de Division 1.

Au niveau européen, le club marseillais échoue en finale de Coupe d'Europe des clubs champions face à l' Étoile rouge de Belgrade de Sinisa Mihajlovic aux tirs au but [ B 9 ] , après avoir notamment éliminé en quarts de finale le Milan AC , double tenant du titre [ F 1 ].

En - , Jocelyn Angloma arrive à l'OM pour renforcer le flanc droit de la défense. Une nouvelle fois champion de Division 1 , l'OM est éliminé prématurément au deuxième tour de la Ligue des champions par les Tchèques du Sparta Prague.

Choix qui se révèleront payants puisque l'OM terminera à la première place du championnat. Il s'agit de la première victoire d'un club français en Coupe d'Europe [ F 2 ] , qui fait naître un nouveau slogan pour les supporters marseillais: Le 22 mai , le club de l' US Valenciennes-Anzin révèle l'existence d'une tentative de corruption. Le défenseur nordiste Jacques Glassmann a confié à son entraîneur Boro Primorac que Jean-Jacques Eydelie , un joueur de Marseille qui fut auparavant l'un de ses coéquipiers, l'a contacté par téléphone avant le début de la rencontre.

L'affaire, qui est d'abord passée sous silence, l'OM jouant la finale, devient un véritable feuilleton médiatico-judiciaire durant tout l'été Mais cela va permettre l'émergence d'un joueur: Ne souhaitant pas causer des sanctions sur tout le football français, Tapie choisit de retirer son recours. La rétrogradation du club le conduit à la faillite étant donné que les recettes liées aux droits télés de deuxième division étaient dix fois inférieures à celles de première division.

Malgré une interdiction de recruter des joueurs sous contrat c'est-à-dire dans l'obligation de ne recruter que des joueurs sans club , le club parvient à remporter le championnat de Division 2.

Cependant, la DNCG alors présidée par André Soulier , adversaire politique déclaré de Bernard Tapie, lui interdit de remonter en Division 1 étant donné l'existence d'une dette de millions de francs [ A 8 ].

Jean-Michel Ripa assure l'intérim de février à juin avant que le maire de la ville, Jean-Claude Gaudin , prenne la présidence jusqu'au rachat du club. L'OM doit déposer le bilan et se voit contraint de disputer une nouvelle saison en deuxième division.

En décembre , l'homme d'affaires Robert Louis-Dreyfus est appelé par la mairie de Marseille pour devenir l'actionnaire principal et mécène de l'OM. Le 14 décembre , Robert Louis-Dreyfus devient président du club phocéen [ 31 ]. Outre la passion de RLD pour le football, ce rachat rentre dans une stratégie économique: Ce dernier fait notamment venir dans la cité phocéenne le gardien international allemand, champion du monde en , Andreas Köpke ainsi que l'attaquant international italien Fabrizio Ravanelli.

Ce recrutement prestigieux permet au club de retrouver la coupe UEFA grâce à l'obtention de la quatrième place en championnat, meilleure performance du club depuis la remontée [ 33 ]. Lors de la saison - , l'OM fête son centenaire et investit sur de nombreux joueurs de talents: Avec cette équipe, l'OM de Rolland Courbis termine à la deuxième place du championnat à l'issue d'un sprint final contre le Bordeaux d' Élie Baup , avec à la clé une moyenne record de points par match pour un dauphin 2,09, soit 71 points après 34 journées et atteint la finale de la coupe UEFA , qu'il perd contre le Parme AC de Lilian Thuram [ OG 16 ].

Cette saison est également marquée par un match mémorable [ OG 7 ]: Cette bonne mais finalement infructueuse saison n'est pas confirmée par la suite: En Ligue des champions , l'OM bat au Vélodrome le champion d'Europe en titre Manchester United [ 35 ] , mais les Marseillais se font éliminer lors de la seconde phase de poules. Courbis quitte l'Olympique de Marseille en novembre , victime d'un début de saison raté [ 36 ]. Il est remplacé par Bernard Casoni.

Cette phase de poule de la Ligue des champions se conclut par une lourde défaite des hommes de Bernard Casoni face aux Italiens de la Lazio Rome entraîné par le technicien suédois Sven-Goran Eriksson. Lors des saisons suivantes, l'OM a du mal à se stabiliser. En effet, de nombreux joueurs partent et plusieurs entraîneurs se succèdent. Le club frôle la relégation à deux reprises, terminant à la quinzième place du championnat en et La saison - est notamment marquée par une élimination des Marseillais entraînés par l'Espagnol Javier Clemente sur la pelouse du Havre AC en Coupe de la Ligue puis en Coupe de France sur la pelouse de La Berrichonne de Châteauroux [ 38 ].

En - , Alain Perrin s'engage en faveur de l'Olympique de Marseille. Le mercato est marqué par un profond renouvellement. Les nombreux mouvements dans l'effectif permettent au club provençal de se hisser à la troisième place du classement à l'issue de la saison, qualificative pour le troisième tour préliminaire de la Ligue des champions. Durant l'été , l'OM, alors en lice pour se qualifier pour la Ligue des champions et qui doit battre l' Austria Vienne , se montre actif sur le marché des transferts avec notamment la signature de l'attaquant international ivoirien Didier Drogba en provenance de l' En Avant de Guingamp.

La victoire penche du côté lyonnais et la fin de saison s'achève avec une deuxième place pour l'OM et une troisième place pour l'OL, synonyme de cinquième participation en Ligue des Champions en cinq saisons pour les deux clubs.

La saison voit l'émergence du PSG après son rachat par les Qataris et ce championnat à deux vitesses est dominé par Montpellier et le club de la capitale. Le 18 septembre , l'OL bat l'OM et prend la première place tandis que le club phocéen se retrouve lanterne rouge.

Le retour au Vélodrome se solde sur un nul après que l'OM eut dominé par deux buts d'écarts, et enfin, la finale de la Coupe de la Ligue se disputant entre les deux clubs le 14 avril , l'OM l'emporte après prolongations sur un but de Brandao et valide son billet pour une place en Ligue Europa la saison suivante, le club phocéen terminant le championnat à une piètre dixième place.

En effet, pour la première fois depuis , aucun des deux olympiques ne figure sur le podium. Les trois clubs complètent le podium à la trêve hivernale en ayant le même nombre de points le PSG est champion d'automne grâce à une meilleure différence de buts et ne le quitteront plus jusqu'à la fin du championnat. L'OM est battu au Vélodrome face à un grand Gomis auteur d'un triplé. Le choc du 20 septembre est disputé dans une atmosphère très tendu, Mathieu Valbuena faisant son retour sur la pelouse du Vélodrome du côté de l'OL et les deux présidents mettant de l'huile sur le feu toute la semaine précédant la rencontre.

Le match est très élevé en terme d'intensité et d'excès d'engagements, Alessandrini est expulsé juste avant la mi-temps pour un tacle assassin sur Valbuena, et même en tribune la situation dégénère lorsque des jets de projectiles, dont des bouteilles en verres, font irruption sur le terrain, empêchant une première fois Valbuena de tirer un corner, puis Lopes d'effectuer un dégagement.

Le match est arrêté pendant une vingtaine de minutes, durée pendant laquelle il est question de savoir si le match peut reprendre ou non. Les marseillais beaucoup mieux dans le jeu à 10 contre 11 depuis le début de la seconde période, c'est logiquement qu'ils égalisent grâce à une tête de Karim Rekik sur un corner de Barrada après 68 minutes de jeu.

L'Olympique lyonnais va alors se réveiller et tenter de reprendre l'avantage, en vain, le score en restera là et au vu de la physionomie des événements, la bonne opération semble être pour les olympiens. Le match retour du 24 janvier a lieu pour la première fois dans le nouveau Parc OL et comme au match aller, les deux clubs se séparent sur un score de parité, sur un but de Tolisso répondant à celui de Cabella.

Culturellement, l' Olympique de Marseille et l' Olympique lyonnais sont des clubs très populaires. La popularité marseillaise se construit par des performances sportives [réf. La popularité lyonnaise se construit sportivement grâce à l'obtention de quinze trophées en huit saisons entre et [ 24 ]. Un autre aspect de la rivalité culturelle est aussi lié à la rivalité historique entre les deux villes pour être la "capitale de la province", ou la "capitale du sud de la France". Lyon et Marseille sont rivaux sur les terrains de football, mais aussi côté business [ 25 ].

Le club lyonnais perd une place par rapport à , celui de Marseille en gagne deux par rapport à et cinq par rapport aux revenus [ 27 ]. On associe à ces revenus de solides profits sur la période Côté merchandising , le club lyonnais propose à ses fans des grenouillères pour bébé ou des eaux de toilette à leur effigie à côté des traditionnels écharpes ou maillots.

La chaîne du club OL TV permet de suivre les matchs des moins de quinze ans ou de connaître les plats préférés des joueurs. Dans le camp marseillais , une réaction merchandising mis du temps à se concrétiser. Corinne Gensollen, directrice commerciale et marketing de l' OM déclare: En , afin de ne pas se faire distancer par un Olympique de Marseille plus concurrentiel, le club lyonnais abandonne son équipementier Umbro pour choisir celui de l' OM: Lyon signe aussi un partenariat de sponsoring avec la société de pari sportif BetClic , laquelle s'était déjà engagée avec le club marseillais en Depuis le 13 juillet , les deux clubs ont ainsi deux mêmes sponsors Groupama et BetClic et le même équipementier Adidas.

Durant l'automne , le club marseillais passe de quatre à six boutiques officielles dont une boutique OM qui ouvre à Paris [ 25 ]. Sur le plan des mutations, l' Olympique lyonnais domine totalement le club marseillais sur la période A ajouter aux mutations, les plus-values espérées par la revente de joueurs formés en leur sein constitue une autre rivalité [ 25 ]. Les stades des clubs respectifs sont un autre aspect de la rivalité économique.

Les décennies et ont été propices pour les buteurs de ces Choc puisque quatre des cinq meilleurs buteurs en sont issus: Le plus grand nombre de victoires consécutives a été établi par l'OM avec trois succès lors des confrontations 48, 49 et Les deux clubs ont de multiples fois enchainé deux victoires de rang.

En ce qui concerne les séries d'invincibilité, Lyon a réalisé une performance de douze matchs sans défaites entre et , la meilleure série pour Marseille étant de sept matchs entre et Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Statistiques au 19 mars Situation actuelle Ligue 1 Olympique de Marseille , Olympique lyonnais Localisation des clubs Géolocalisation sur la carte: Article à référence nécessaire Portail: Espaces de noms Article Discussion.

Navigation Accueil Portails thématiques Article au hasard Contact. La dernière modification de cette page a été faite le 21 août à En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence. Politique de confidentialité À propos de Wikipédia Avertissements Contact Développeurs Déclaration sur les témoins cookies Version mobile.

Rencontre entre l'OM et l'OL le 14 août Statistiques au 19 mars Olympique de Marseille , Olympique lyonnais. Géolocalisation sur la carte: France Olympique lyonnais Olympique de Marseille. Division 1 13 e j. Flamion 28 e , Dupraz 41 e. Alarcon 67 e , Lanfranchi 71 e. Division 1 30 e j. Andersson 58 e 71 e , Mercurio 67 e. Division 1 7 e j. Fatton 38 e 62 e , Hjalmarsson 55 e. Division 1 25 e j. Division 1 12 e j. Division 1 33 e j. Durand 19 e , Gransart 30 e , Mercurio 69 e , Andersson 73 e , Scotti 84 e.

Division 1 14 e j. Cossou 73 e , Schultz 83 e. Mercurio 28 e , Andersson 77 e , Scotti 85 e. Division 1 19 e j. Fatton 46 e 86 e. Division 1 5 e j. Moresco 04 e , Cossou 67 e , Kermali 80 e. Scotti 44 e , Curyl 51 e. Division 1 29 e j. Division 1 6 e j. Division 1 1 re j. Polak 55 e pén. Di Nallo 50 e , Combin 74 e. Maison 35 e pén. Joseph 33 e 43 e. Division 1 32 e j. Di Nallo 10 e. Destrumelle 6 e , Casolari 22 e , J. Djorkaeff 32 e , Skoblar 81 e. Division 1 9 e j.

Donnat 43 e , Joseph 75 e. Division 1 26 e j. Joseph 8 e 44 e. Division 1 15 e j. Perrin 15 e , A. Bonnel 26 e , Joseph 41 e , Magnusson 62 e. Division 1 31 e j. Lekkak 2 e 20 e. Bonnel 12 e , Joseph 30 e. Djorkaeff 10 e pén. Di Nallo 67 e. Skoblar 15 e 66 e 76 e , Loubet 81 e. Domenech 57 e , Di Nallo 81 e. Loubet 37 e , Couécou 59 e. Division 1 38 e j. Di Nallo 42 e , Lacombe 60 e , Baeza 67 e. Bracci 9 e , Skoblar 36 e 63 e.

Division 1 2 e j. Chiesa 30 e , Di Nallo 72 e. Division 1 20 e j. Di Nallo 15 e 34 e , Prost 44 e , Lacombe 52 e. Di Caro 7 e , Franceschetti 24 e , Skoblar 35 e 39 e. Lacombe 23 e 88 e , Chiesa 52 e , Baeza 65 e. Division 1 10 e j. Lacombe 32 e , Yves 82 e.

Skoblar 51 e , Bosquier 55 e. Division 1 28 e j. Couécou 50 e pén. Division 1 27 e j. Boubacar 15 e , Emon 85 e. Lacombe 65 e 79 e. Yazalde 90 e pén. Coupe de France Finale. Noguès 66 e , Boubacar 84 e. Lacombe 4 e , Ferrigno 40 e. Florès 11 e 31 e , Noguès 74 e. Lacombe 23 e pén. Boubacar 33 e , Trésor 80 e. Berdoll 9 e 73 e , Florès 59 e , Boubacar 85 e pén.

Bracci 6 e csc , Chiesa 28 e. Florès 32 e , Buigues 67 e. Temime 7 e , N'Gom 40 e , Six 44 e. Olio 6 e pén. Division 2 18 e j.

Division 2 36 e j. Cubaynes 37 e 82 e , Papin 48 e pén. Remark 27 e , N'Domba 76 e. Genghini 35 e , Förster 45 e. Papin 05 e , Sauzée 08 e , Eyraud 14 e , Mozer 51 e. Division 1 4 e j. Cabañas 32 e pén. Cantona 18 e , Papin 25 e. Division 1 22 e j.

classement des bookmakers