Imperial Cleaning

Biblio Manuels

Successeur de André Malevergne.

Menu de navigation

Un manuel numérique, qu’est-ce que c’est ?

Ajoutons pour terminer, que grâce aux publications de W. Blockmans, les chercheurs disposent maintenant d'un ensemble de textes extrêmement précieux sur l'activité des États de Flandre dans la deuxième moitié du XVe et au début XVIe siècle. Handelingen van de leden en van de staten van Vlaanderen.

À l'enfer du socialisme à la soviétique que les Partis communistes occidentaux eux-mêmes ne défendent plus guère , on a longtemps voulu opposer le paradis maoïste de l'initiative des masses, du dévouement à la cause collective, de la fraternité enfin conquise. Que de voyageurs nos auteurs n'échappent pas à la règle ont chanté, après quinze jours de tourisme organisé, les louanges de la nouvelle patrie du socialisme Cherchant à se plonger parmi les Chinois pour mieux comprendre toutes les vertus du régime, ils ont été bien étonnés de se heurter à la muraille du Parti.

Juste méfiance à l'égard des étrangers, ont-ils pensé tout d'abord, pour s'apercevoir bientôt que c'étaient plutôt les Chinois eux-mêmes que cette muraille enfermait.

Toute la perspective alors bascule. Les ombres envahissent le tableau tout entier, et les habituelles anecdotes censées démontrer la toute-puissance des masses chinoises ne sont plus qu'images pieuses. La grande trilogie marxiste-léniniste Parti unique, idéologie unique, monopole d'État apparaît la même, au fond, qu'en URSS. Des différences existent, certes. Paris, La Table Ronde, Extrait de la préface: Ce livre est-il une biographie de Charles-Quint ou une histoire de son règne, de son temps?

J'y ai décrit son hérédité, raconté son enfance, suivi le développement d'abord lent, enfin brusque de son caractère si calme et en même temps si passionné, j'y ai retracé les étranges méandres de son destin toujours instable. Ce qu'il a dit, écrit, répondu, demandé et pensé nous est connu par tant de sources abondantes qui viennent d'être mises à jour depuis , que cela m'a permis de le montrer en monologues intérieurs qui sont cependant strictement de l'Histoire. Mais je n'ai pas suivi sa vie intérieure d'étape en étape, là où sa personnalité n'y a plus trouvé ou subi de changement.

Les actes de son règne et ceux de ses lieutenants sont analysés, leurs caractères sont décrits en ce livre, même ceux de ses adversaires, du moins autant que leurs décisions pouvaient influencer les siennes. Mais le thème véritable de ce livre n'est pas là, ni dans la Biographie, ni dans l'Histoire, quoiqu'il contienne beaucoup d'éléments de ces deux genres. Ce que j'ai voulu montrer, c'est un phénomène tant personnel que social qui peut sembler aujourd'hui de grande actualité: Cela ne peut et ne doit atténuer ni la responsabilité de ceux qui gouvernèrent au XVIe siècle, ni celle des malheureux équilibristes de nos jours.

Mais cela pourra peut-être servir à entrevoir la véritable grandeur des uns et les bassesses de certains autres, et à reconnaître que nous pouvons compter Charles-Quint parmi les meilleurs: Le cartonnage est au nom de F. Passelecq , de Frameries, élève de J. Wattier, qui obtint le 8e Prix de l'Instruction primaire au concours de du Canton de Paturâges.

Paris, Philippe Auzou, Deux volumes in folio plein simili brun d'éditeur, têtes dorées, p. La lumière du pays natal. Madrid et les Beaux-Arts.

Du néo-cubisme au pré-surréalisme. Littérature et cannibalisme artistique. Gala, l'amour, Paris et le surréalisme. Vers un nouveau classicisme. Au-delà de la troisième dimension.

La théorie des catastrophes. Mélanges de linguistique romane et de philologie médiévale offerts à Maurice Delbouille. Table des matières du tome I: Al lever que fait des chalons, par Claude Dubois.

Tesnière , par Albert Henry. Le jeu du cerf-volant en Wallonie , par Roger Pinon. Table des matières du tome II: Quelques remarques sur le caractère de Dinadan dans le Tristan en prose , par Eugène Vinaver. Ces monnaies eurent cours chez nous et quelques-unes d'entre elles portent la marque d'ateliers monétaires de la Gaule belgique. Sur les deux dernières planches figurent des monnaies byzantines, du Moyen Âge et quelques pièces grecques.

Les nouveaux amateurs auront ainsi sous les yeux un tableau de types monétaires du IVe siècle avant J. Édition intégrale du manuscrit original établie et présentée par Pierre-Marc de Biasi. C'est entre juin et septembre , juste avant de se lancer dans la rédaction de Madame Bovary , que Gustave Flaubert mit toute son énergie à écrire le récit du voyage en Orient qu'il venait de faire, quelques mois plus tôt, avec Maxime Du Camp: Par chance, l'histoire a voulu que ce manuscrit, dont on avait perdu la trace depuis la mort de Caroline en , revînt à la surface tout récemment.

Bruxelles, L'Écran du Monde, On était au début de l'année Depuis six mois déjà l'Allemand avait envahi nos villes et nos campagnes. Bruxelles, la capitale, gardait le douloureux souvenir de ce jour où les guerriers ennemis avaient fait leur entrée dans ses murs. À cheval, l'arme au poing, vainqueurs pleins de morgue et de superbe, ils avaient défilé pendant de nombreuses journées, ébranlant le pavé sous le roulement de leurs canons, et déployant à nos veux consternés le formidable appareil de leur armement militaire.

Mais nous n'avions pas désespéré. Mais ces quelques semaines avaient passé, et après elles quelques mois: À présent que l'on était au début de , cette victoire paraissait même plus atermoyée que jamais. La bataille de la Marne venait de dérouler ses dernières conséquences, et devant les deux ennemis épuisés par leur effort et terrés vis-à-vis l'un de l'autre, il apparaissait avec évidence que la lutte allait être longue, très longue De ce jour, l'Allemand pressentit l'importance capitale que devait prendre le facteur moral, et même le rôle décisif qu'il allait jouer dans la guerre.

Et il s'organisa pour combattre sur ce terrain en même temps que sur l'autre. Dans les territoires occupés et dans Bruxelles, leur centre, il s'attacha à ruiner lentement la confiance du peuple en la victoire des armes de l'Entente, et à le forcer ainsi à demander grâce. Pour atteindre ce but il disposait contre nous d'une arme redoutable: Au jour de la chute de la capitale, spontanément, la presse bruxelloise tout entière s'était tue. Plutôt que d'accepter la sujétion ennemie et de parler contre sa conscience, elle avait préféré mourir.

Tout entière elle était morte. Il ne restait à présent, pour satisfaire la soif de nouvelles des Bruxellois, que les feuilles teutonnes C'est par là que l'Allemand commença de distiller lentement dans les âmes, jour par jour, goutte à goutte, le poison du découragement et du défaitisme.

Or, en ce temps-là, dans le silence où l'avait relégué son patriotisme, un vieux journaliste, bruxellois [Victor Jourdain] mordait sur son bâillon. S'il savait le ressort extraordinaire de l'âme belge, il savait aussi, pour l'avoir éprouvée, la puissance redoutable et terrible de la presse. À diverses reprises déjà il avait tenté de réagir contre le danger en répandant parmi le public et sous le couvert de l'anonymat, des écrits patriotiques. Mais il pensait que cela n'était pas suffisant.

Au poison de chaque jour il fallait l'antidote de chaque jour Et à peine l'idée avait-elle germé dans l'esprit de son auteur, que déjà le petit journal y avait trouvé un nom, un titre qui allait exprimer si justement le désir ardent de tout le peuple opprimé: Pièce en trois actes. Quatre illustrations de Charles Shoup.

J'ai écrit cette pièce en réaction contre une littérature de qualité inégale dont les origines remontent aux environs de et qui gâtait à mes yeux un grave et noble sujet en le situant presque tout entier sur le plan charnel.

Résumé en peu de mots, voici le thème principal de Sud: À la veille de la guerre de Sécession, un lieutenant américain a la révélation de sa nature profonde et de l'amour le plus impérieux en voyant paraître un jeune homme qu'il ne connaissait que de nom. Il est pris alors d'une peur en quelque sorte panique, mais qu'il réussit à dominer. Angelina d'abord, puis le père de celle-ci et enfin Jimmy, un garçon de quatorze ans dont la candeur parle sans détours.

Le lieutenant Wiczewski essaiera d'avouer sa passion à celui qui en est l'objet, mais il n'y parviendra pas tout à fait et, renouvelant le geste d'un de ses ancêtres dans une circonstance analogue, il tentera de tuer Erik Mac Clure.

Il va de soi que ce drame serait impossible en , mais nous sommes en , au milieu d'un siècle où pesait sur des passions de ce genre un silence écrasant. Le péché de lan Wiczewski n'est pas d'avoir aimé Erik Mac Clure, mais bien d'avoir cruellement fait souffrir une femme à qui il demandera pardon. Il n'a en aucune manière le sentiment d'être un paria ou un lépreux. Comme il le dira lui-même une heure avant de se faire tuer: On m'a fait remarquer que, sur la scène, mes personnages échangeaient des confidences à cinq mètres l'un de l'autre.

C'est là, très exactement, le ton que je cherchais. Tomes I et II complet. Bans de police de Mons. Archives wallonnes Liège et Namur. Le Régime du corps. Le Segré de segrez. Les Propriétés des choses. Le Mesnagier de Paris. Le Régime d'Arnaut de Villeneuve. La Bataille des Vins. La Desputoison du Vin et de l'laue. Le Martyre de saint Baccus. Les trois Dames de Paris. Sermons sur le Cantique.

Le Jeu de saint Nicolas. Le Roman des eles. Les Miracles de Nostre Dame. Le Pays de Cocagne. Le Roman du comte d'Anjou. Des Lumières au surréalisme. Paris, ville mondiale, ville magique. À Paris, tout est histoire. Chacun, habitant de longue date ou étranger fraîchement débarqué, s'y définit par rapport à l'espace et aux monuments: Et si Napoléon avait construit l'Arc de triomphe place de la Bastille? Car la ville réelle fut aussi, et d'abord, une ville rêvée. De à , Paris fut la capitale mythique du monde: Patrice Higonnet propose ici un fascinant parcours à travers ces mythes et ces fantasmagories qui ont habité l'imaginaire des étrangers, des Français, et des Parisiens eux-mêmes.

Il en retrace l'essor, l'évolution et le déclin. Sous la direction de Mark Hallett et Christine Riding. Paris, Musée du Louvre - Hazan, Ouvrage publié à l'occasion de l'exposition éponyme organisée au Musée du Louvre, à Paris, du 20 octobre au 8 janvier Aujourd'hui, William Hogarth est surtout apprécié pour sa fibre satirique, pour sa vision acerbe et parfois comique d'une société britannique rongée par la corruption et l'hypocrisie.

C'était aussi un artiste novateur et ambitieux dans d'autres genres, notamment ceux du portrait, de la peinture d'histoire et de la théorie de l'art: Par cette polyvalence et cette capacité à passer avec tant de facilité d'un genre à un autre, Hogarth fut très tôt reconnu par ses pairs comme le plus grand peintre et graveur anglais de son temps, et sa réputation d'artiste original et inventif, capable de réagir à l'actualité sociale et culturelle, ne cessa de croître.

Il contribua à défendre la peinture et la gravure britanniques pour les hisser au niveau de ce qui se faisait de mieux sur le continent. Pour bien comprendre le riche héritage légué par Hogarth, le présent ouvrage, catalogue d'une exposition organisée par la Tate Britain et le musée du Louvre, s'attache à retracer sa vie et carrière, à évoquer la diversité des cultures artistiques dont il se réclame et à décrire l'ambiance cosmopolite londonienne dans laquelle il vécut.

Origine du notariat en Hainaut. Hombeek, Tablettes du Hainaut, De l'homme de fief sur fonds à l'homme de fief sur plume. Les tentatives d'instauration du notariat en Hainaut. Les hommes de fief et leurs actes. L'intérêt du répertoire des hommes de fief. Les chemins du Moyen Âge. Ouvrage publié à l'occasion de l'exposition éponyme organisée au Musée de la Civilisation, à Québec, du 21 mai au 28 mars Cette exposition itinérante fut présentée à l'Église Saint-Antoine, à Liège, du 12 février au 31 juillet Le Moyen Âge à la mode est lumineux, fort différent du Moyen Âge ténébreux qui a dominé les consciences pendant longtemps.

Moyen Âge noir ou Moyen Âge rose, tel semble le dilemme. Pour sortir de l'impasse, il n'est d'autre moyen que d'emprunter les chemins du Moyen Âge. Chemins de terre et de cailloux qui relient les villages, les paroisses, les monastères, les foires et les universités. Chemins de la connaissance, qui passent a du livre à la parole, de la parole à la musique, de la musique à l'image. Chemins du pouvoir, où chacun se dit guidé par la grâce de Dieu, gratia Dei , de l'empereur au chevalier.

Chemins du salut qu'empruntent les pèlerins et les croisés. Des paysans aux seigneurs en passant par les troubadours et les chevaliers, de la révolution agricole à la naissance du livre en passant par l'invention de la notation musicale, les écoles de Charlemagne et les grandes cathédrales, ce livre exceptionnel et abondamment illustré aide à mieux comprendre une civilisation différente qui a tant façonné nos paysages et nos esprits.

Décembre - Septembre Le raz de marée américain. Octobre - Septembre Deux volumes in-8 brochés, et p. En quatrième de couverture, tome 1: L'Europe est presque entièrement occupée par Hitler. Les armées nazies viennent d'être stoppées à 30 km à peine de Moscou.

C'est alors que l'autre moitié du monde prend feu. La flotte américaine du Pacifique hors de combat. En trois mois, le Japon devient maître de Singapour, de Hong-Kong, de Manille, de Sumatra, comme il l'était déjà de presque toute la Chine.

C'est le déferlement japonais sur l'Asie, comparable au déferlement allemand sur l'Occident. Qui pourrait empêcher les Nippons de dominer la moitié du monde? Or, un miracle se produit dès mai Alors commence la plus grande lutte jamais vécue sur la surface d'un océan: Pour la première fois, un Français en fait à la fois le récit et la synthèse.

Ici, nous assistons à la première manche, gagnée par Tokyo, mais déjà compromise au bout de six mois. En quatrième de couverture, tome 2: Alors les États-Unis, après le choc terrible de Pearl-Harbour et la perte de leurs bases, commencèrent à remonter la pente. Voici, dans le second volume de cette somme historique sur la plus gigantesque guerre aéronavale de l'Histoire universelle, le récit de la grande revanche contre le Japon.

Mac Arthur et Nimitz mènent la reconquête du Pacifique. Le grand bond vers l'Ouest, conception d'une audace calculée, entraîne une série de batailles dont chacune aurait suffi à passionner le monde entier si l'Europe, en ces deux années-là, n'avait pas vécu son propre drame. Bernard Millot nous restitue enfin tous les événements, les coups de théâtre, les tragédies de cette guerre parallèle à la nôtre et que les Français connaissent si mal. Soixante cartes et de nombreux hors-texte achèvent de rendre claire et vivante la lecture de cet ouvrage qui fera date dans les publications sur la dernière guerre mondiale.

Mons de à Bruxelles, Archives Générales du Royaume, Extrait de la présentation par Maurice Lafosse, bourgmestre de Mons: Nous passons ainsi, par étapes, du Mons de Baudouin de Constantinople, en , à la Ville de Nous voyons de la sorte surgir ces édifices majeurs qui caractérisent tant Mons: Nous assistons de cette façon à l'éclosion et à l'aboutissement des grands chantiers, qui bien avant le XIXe siècle, la façonnèrent, avec cette Grand-Place si typique et les axes radiaux qui y aboutissent dès le Moyen Âge.

Nous voyons aussi se tisser les liens qui unirent Mons au bassin minier du Borinage, dont elle devint le centre commercial et le pôle d'attraction. Né et mort à Mons Liège, La Vie Wallonne, Extrait de La Vie Wallonne , t. De nouveau contre les Turcs À Mons, à Charleroi Anvers, Fonds Mercator, De la Haye et Van Peteghem.

La Kriegsmarine à son apogée. Préface de l'amiral Karl Dönitz. La mer, les hommes, la guerre: Léonce Peillard a réuni pour cette magistrale histoire de la bataille de l'Atlantique tous les éléments du grand drame qui s'est joué dans l'Océan de à De la mer il a une connaissance personnelle. La guerre, il l'a étudiée dans des documents inédits et dans des travaux personnels qui trouvent ici leur couronnement.

Car cette bataille, de à , est bien le centre des conflits sur mer qui ont décidé pour une large part du sort de la guerre mondiale. Nous suivons ici l'action méthodique et audacieuse de la Kriegsmarine.

Elle lance un défi à la Royal Navy: Et de à elle gagne, mettant en pièces les convois, isolant l'Angleterre des États-Unis. Léonce Peillard nous donne à voir les navires, les péripéties de la bataille, les hommes au, combat.

Vie et précision sont les qualités maîtresses de cet ouvrage où s'annonce, alors que s'achève l'année , la revanche implacable des marines alliées. C'est la revanche des marines alliées que Léonce Peillard raconte dans ce second tome de sa magistrale Bataille de l'Atlantique. La Royal Navy a fourbi ses armes: Les U-Boote sont, malgré leur plus grand rayon d'action, tenus en échec.

Et les convois passent. La maîtrise de la mer est de nouveau aux mains des Alliés malgré les efforts et les exploits des marins allemands. C'est la fin de la marine de guerre allemande.

Léonce Peillard a utilisé de nombreux documents inédits. Il raconte, il explique. Le premier volume était préfacé par le grand amiral Karl Dönitz. Celui-ci est précédé d'un texte de l'amiral britannique Sir Peter Gretton. Ainsi, symboliquement, Léonce Peillard a-t-il voulu marquer les deux visages de la bataille de l'Atlantique, épisode décisif de la Deuxième Guerre mondiale.

Histoire de la ville de Saint-Ghislain, par l'abbé L. Petit, curé de Baudour. Mémoire en réponse à la question: Ce petit volume est devenu rare ; il est, du reste, fort incomplet, et s'arrête à l'année Les annales de l'abbaye de Saint-Ghislain par Dom Baudry, continuées par Dom Durot, les archives du royaume à Bruxelles, de l'État à Mons, et celles de la ville de Saint-Ghislain, telles sont les sources où j'ai puisé.

Quoique Saint-Ghislain soit une cité peu spacieuse, elle ne laisse pas cependant d'être considérable par l'activité de son commerce et de son industrie. C'est également un des pèlerinages les plus fréquentés. Les pauvres mères qui craignent pour la vie de leurs chers nourrissons les portent à Saint-Ghislain.

Le prêtre récite sur eux l'évangile, leur fait toucher les reliques du saint, et souvent, après ce pieux pèlerinage, les hideuses convulsions et les frayeurs naturelles aux jeunes enfants, surtout à l'époque de la première dentition, se trouvent apaisées. Inutile de rappeler qu'à l'apostolat de saint Ghislain se rattache la fondation des villes de Mons, Soignies, Maubeuge, et de celle dont voici l'histoire.

Je divise cet ouvrage en trois livres. Le premier est consacré à l'abbaye, le second à l'histoire civile et politique de la ville et le troisième à ses annales religieuses. Maastricht, Dufour et Roux, Explication nouvelle de quelques médailles. Réfutation de l'ancienne théorie. Suite de l'explication de quelques médailles. Symboles onomatiques, ou analogues au nom.

Tableau de divers alphabets curieux, propres à la coinnoissance des antiques. Ils sont explorateurs, aventuriers, commerçants en quête de soie, d'épices, de porcelaine ou d'or, géographes, illuminés, fils de grandes familles ou orphelins démunis. Mais aussi corsaires, pirates ou flibustiers, découvreurs de nouveaux mondes, amateurs de records autant que de solitude, portés par des défis incroyables. Leurs odyssées font encore rêver et souvent encore peur.

Ce sont des marins, des capitaines, des coureurs des mers. Ils partagent une folie, celle d'aller plus loin. Sur les océans, sur des routes inconnues, mal assurées, d'où l'on ne revient pas toujours. Leurs routes sont commerciales, scientifiques, intellectuelles, diplomatiques ou religieuses: Ils écument les mers, repoussent les limites de l'univers connu, franchissent des caps, découvrent des continents, établissent des comptoirs ou des colonies.

La foi, l'or, la gloire, le savoir les animent. Parmi ces coureurs des mers, les plus fous se distinguent: Ils sont d'une famille dont la lignée, autour du monde, n'est pas près de s'éteindre.

Dans cet ouvrage, premier volume d'une série consacrée aux navigateurs, Olivier et Patrick Poivre d'Arvor, amoureux de bateaux et de haute mer, font revivre cette histoire peuplée de légendes, d'actes héroïques et d'aventures humaines. Bruxelles, Crédit Communal de Belgique, Catalogue de l'exposition organisée au musée Memling Hôpital Saint-Jean à Bruges du 29 juin au 30 septembre Avec des illustrations par Eliane Bonabel.

Voici un livre apparemment inactuel. Un pays du Milieu du Monde, quand on ne sait plus où placer des frontières sur la carte! Et pourtant nous savons tous que les fées existent. Et que les pays n'ont pas bougé de place. Et qu'il y a donc encore un Milieu du Monde. Avec des hommes dedans. Car l'espèce humaine périrait vite sans les fées. Ce livre, qui rapporte quelques-uns de leurs faits et gestes, est donc très instructif et plus actuel qu'il ne semblait d'abord.

Les grandes personnes peuvent aussi le lire, même s'il est un peu au-dessus de leur âge. Les enfants leur expliqueront ce qu'ils ne peuvent pas comprendre. Table des contes contenus dans ce recueil: Tome I à 5 complet. Le titre de ce livre annonce assez que ce n'est pas un ouvrage nouveau dont on fait présent au public.

C'est le célèbre M. Rollin qui en est l'auteur, et qui en a enrichi la république des lettres ; c'est aussi à lui qu'en est due toute la gloire et tout l'honneur. C'était l'intention de feu M. Rollin, qui s'en est expliqué plus d'une fois, et qui désiroit trouver quelqu'un qui voulût s'appliquer à ce genre de travail ; et c'est dans cette vue qu'il en parla à l'auteur, et qu'il lui en traça, pour ainsi dire, le plan très-peu de jours avant sa mort.

Rollin sentait à merveille et l'expérience le faisoit connoître que son histoire étoit trop étendue pour pouvoir la mettre, avec fruit, entre les mains de la jeunesse, pour laquelle il avoit écrit principalement. Son intention n'étoit que d'instruire des jeunes gens, et il a cependant écrit d'une manière si profonde, que son histoire est propre à instruire les savans même. On a encore eu en vue une infinité de gens de tout âge, de toute condition et de tout sexe, qui sont charmés de s'instruire et de lire une belle histoire ; mais qui, ne pouvant suffire à une lecture de longue haleine, sont ravis de trouver les mêmes choses dans un Abrégé , qui est pour eux d'une utilité toute autre que ne le seroient les livres les plus profonds et les histoires les mieux circonstanciées.

Rollin, en la rendant moins dispendieuse. On a remarqué qu'un grand nombre de gens sont rebutés du prix, et se privent par là, eux et leurs enfans, d'une lecture qui ne peut être que d'une grande utilité pour tous ceux qui s'y appliquent. Voilà les motifs qui ont engagé l'auteur a travailler à cet Abrégé , et à le donner au public.

Il se croira amplement dédommagé de ses travaux, s'il a la satisfaction d'apprendre qu'il a rempli ses vues, et que le public en est content. II n'a pas cru devoir mettre d'autre préface à son livre, que celle de M.

En effet, il ne sauroit en donner une, ni plus convenable, ni plus savante, ni plus propre a inspirer du goût pour la lecture de l'histoire, ni plus agréable au lecteur ; et c'est ce qui l'a engagé à la donner en entier au commencement de son livre.

On avertit aussi que l'auteur a eu l'attention de renfermer dans son Abrégé tous les faits intéressans et importans, avec les réflexions de M. On a seulement retranché les menus faits et peu intéressans, les répétitions assez fréquentes, les réflexions trop longues, qu'on a resserrées dans leur juste étendue. On a aussi profité avec soin des lumières du public, pour corriger quelques fautes qui sont échappées à la diligence du savant auteur. L'abréviateur a cru devoit toucher quelque chose a la méthode, parce que l'arrangement des matières et la clarté semblent le demander.

On a, par exemple, placé ce qui regarde la Sicile , à la suite de l' histoire de Carthage , comme sa place naturelle. Des quatre empires qui se formèrent des débris de celui d'Alexandre, on en a fait quatre histoires, qu'on traite séparément, et l'une après l'autre, pour répandre plus de netteté dans la narration, et moins de confusion dans l'esprit du lecteur.

Au sujet de la chronologie, je ne crois pas devoir prendre d'autre guide qu'Ussurius, qui est ordinairement celui de M. Notre auteur, fondé sur je ne sais quelles raisons, s'est écarté des routes que le savant chronologiste lui avoit tracées.

Dans la première édition de notre Abrégé , en , par respect pour notre historien, et pour ne rien donner du nôtre, nous l'avions suivi littéralement, et sans vouloir rien changer ; mais sur les avis de quelques amis éclairés, qui ont eu la bonté de nous faire sentir qu'il ne convenoit pas de laisser subsister, dans un livre aussi généralement estimé, des fautes de chronologie trop marquées, je me suis enfin déterminé a les réformer dans cette nouvelle édition, que nous avons tâché de rendre aussi correcte qu'il nous a été possible.

L'accueil favorable que le public a fait a la première édition, mérite bien que nous donnions toute notre attention a celle-ci, et que nous ne laissions rien a désirer au lecteur. Dans cette vue, nous y avons fait une augmentation considérable. L'histoire de Syracuse, qui se trouve éparse çà et là dans la grande histoire, est ici recueillie avec soin, et nous la donnons de suite dans cette nouvelle édition, que nous avons aussi enrichie de tables chronologiques, qui seront placées en leurs lieux, au commencement de l'histoire de chaque empire.

L'utilité de cette méthode est sensible, par la facilité qu'elle procure au lecteur de chercher les points de chronologie qu'il désire, et de les trouver sans embarras ni confusion.

Enfin, ou n'a rien oublié pour donner à cet Abrégé la clarté, la solidité, et tout ce qu'on a pu imaginer pour le rendre utile et agréable, afin de mettre le lecteur en état de pouvoir se passer de la grande histoire, et ne rien désirer de plus en ce genre. On se flatte que la lecture du livre, et la vue de l'impression, convaincront encore mieux de tous ces avantages que nous ne le pourrions faire, et que le public saura bon gré a l'abréviateur de lui avoir fait part de son travail.

Je prends ici la notion de la sagesse dans la vie dans son acception immanente, c'est-à-dire que j'entends par là l'art de rendre la vie aussi agréable et aussi heureuse que possible. Celle-ci pourrait à son tour être définie une existence qui, considérée au point de vue purement extérieur ou plutôt comme il s'agit ici d'une appréciation subjective qui, après froide et mûre réflexion, est préférable à la non-existence.

Celle-ci, en effet, repose sur cette erreur innée que j'ai combattue au commencement du chapitre XLIX, vol. II, de mon grand ouvrage. Par conséquent, pour pouvoir néanmoins traiter la question, j'ai dû m'éloigner entièrement du point de vue élevé, métaphysique et moral auquel conduit ma véritable philosophie. Tous les développements qui vont suivre sont donc fondés, dans une certaine mesure, sur un accommodement, en ce sens qu'ils se placent au point de vue habituel, empirique et en conservent l'erreur.

Leur valeur aussi ne peut être que conditionnelle, du moment que le mot d'eudémonologie n'est lui-même qu'un euphémisme. Ils n'ont en outre aucune prétention à être complets, soit parce que le thème est inépuisable, soit parce que j'aurais dû répéter ce que d'autres ont déjà dit. Je ne me rappelle que le livre de Cardan: En somme, certainement les sages de tous les temps ont toujours dit la même chose, et les sots, c'est-à-dire l'incommensurable majorité de tous les temps, ont toujours fait la même chose, savoir le contraire, et il en sera toujours ainsi.

Nous laisserons ce monde-ci aussi sot et aussi méchant que nous l'avons trouvé en y arrivant. Fils de médecin, [Roger L. Il se fixe à Los Angeles et devient scénariste. Il fait ses débuts de romancier avec Heir Père de deux garçons, divorcé et sans le sou, ce personnage d'une trentaine d'années, moitié hippie, moitié radical, incarne le contestataire de la génération des sixties dont il a conservé l'allure: Consommateur de marijuana, cet ancien gauchiste se réclame du marxisme.

Il s'est opposé à la guerre du Vietnam, a lutté pour les droits de l'homme et des idéaux auxquels, malgré ses désillusions, il entend rester fidèle.

Dans cette première enquête, tonique et pleine d'humour, Mose Wine est engagé par son ancienne petite amie à l'époque militante comme lui sur le campus de l'Université de Berkeley pour empêcher le sabotage de la campagne électorale d'un sénateur démocrate. Au cours de cette affaire mouvementée, il croise d'anciens leaders du mouvement hippie, les membres d'une secte satanique, un fasciste milliardaire et une femme fatale. Wine enquête cette fois sur le meurtre d'une star de télévision, tuée par un célèbre écrivain qui préparait un ouvrage sur la vie sexuelle en Amérique et qui s'est suicidé.

Là encore, le privé est confronté à nombre de déjantés, notamment à ceux d'un gang de Cubains anticastristes et ceux d'une ligue pour la libération sexuelle. Paris, Lattès - Williams-Alta, Le vol d'un objet d'art dans un musée va le conduire à rechercher le voleur pour éviter au groupe d'avoir des ennuis avec les autorités locales.

Traduit de l'italien par Odile Menegaux. Peintre, décorateur, dessinateur et graveur, Giambattista Tiepolo est né à Venise en et mort à Madrid en Il s'affirme très tôt comme le plus grand peintre de son siècle et reçoit de nombreuses commandes: Admirateur de Véronèse, à qui il emprunte ses vastes architectures et ses types féminins, il élabore un style très personnel, aérien et tout en mouvement.

Les couleurs claires, bleu, rose, jaune dominent sa palette sensuelle. Ces deux textes ont été élaborés à partir des informations fournies dans la presse chinoise traduite en langue anglaise, italienne et française et en particulier dès lorsque Mao Tsétoung demandait à l'ensemble des travailleurs chinois de prendre exemple sur Taking dans l'industrie et sur Tatchai pour l'agriculture.

Des informations nous ont été aussi fournies par des invités de la République Populaire de Chine. Dans la mesure du possible, nous avons évité de reprendre les ouvrages existant en français sur Taking et Tatchai.

Plus qu'une simple source de documentation, l'analyse faite dans cet ouvrage concrétise la voie socialiste de développement adoptée en République Populaire de Chine. Patrick Tissier est docteur ès-sciences économiques, assistant à l'Université de Paris, X. Sous l'occupation allemande 19 mai - 2 septembre Face à l'envahisseur et à l'occupant. Anvers, De Sikkel, À l'éloge qu'ils lui firent de Rodin et d'autres impressionnistes de moindre envergure, notre Flamand répondit dans une langue qu'il ne connaissait guère, mais dont il n'usait qu'avec plus d'énergie: Elle nous force à saisir l'angle sous lequel il convient de considérer sa production.

Le gothique n'a pas seulement, en effet, affiné et enrichi sa vision, il a fait de lui, en plein XXe siècle, un de nos tailleurs d'ymaiges du Moyen Âge. Contribution à l'histoire économique et institutionnelle du pays mosan. La cathédrale Saint-Lambert de Liège est une des institutions les plus considérables de la Basse-Lotharingie, et même un des chapitres cathédraux les plus importants de l'Empire.

Acteur religieux et politique de premier plan, elle possédait aussi un temporel d'envergure. Ce travail vise à dresser le tableau de son patrimoine foncier, en accordant une attention particulière aux modalités de gestion de celui-ci et aux besoins auxquels il répondait.

Cette dernière sera continuellement appelée à redéfinir les contours et la gestion de son domaine, en fonction des évolutions politiques, sociales et économiques qui l'affecteront tout au long de son histoire. La voix des choses. Textes recueillis par Marguerite Yourcenar. Photographies de Jerry Wilson.

Le 3 octobre ou le 4, me trouvant à l'hôpital de Bangor, dans le Maine, où j'étais hospitalisée depuis deux jours, et ayant subi ce matin-là un angiogramme, Jerry Wilson, arrivé de Paris deux ou trois jours plus tôt pour me soigner, et lui-même malade, me mit entre les mains l'admirable plaque de malachite que j'avais marchandée à plusieurs reprises, en et à New Delhi, pour la lui offrir, et finalement donnée le 22 mars précédent, pour son anniversaire, quand il était lui-même hospitalisé dans le Maine.

Elle ne l'avait pas quitté depuis. Mais sans doute mes mains étaient faibles, ou moi-même un peu assoupie, car j'ai senti glisser quelque chose, un bruit léger, fatal, irréparable, me réveilla de mon sommeil.

J'étais bouleversée d'avoir ainsi détruit à jamais cet objet qui avait tant compté pour nous, cette plaque de minéral au dessin parfait à peu près aussi antique que la terre. De quel dépôt cent fois millénaire était-elle venue pour nous attendre deux ans chez un bijoutier hindou, puis pour passer et repasser deux fois l'Atlantique, aux mains d'un ami qui n'avait peut-être plus longtemps à vivre?

De quel Himalaya, de quel Pamir? Mais le son même de sa fin avait été beau Regards belges sur Marguerite Yourcenar. Une quarantaine de personnalités belges de tous horizons hommes politiques, journalistes, écrivains, artistes Préface de Louis Malle. Sur le rabat de la jaquette: Le fil du récit est l'histoire d'un jeune Anversois de douze ans, Michel Goldberg, voué à subir le même sort que sa famille à Auschwitz, s'il n'avait pu bénéficier de l'intervention in extremis de la Reine Élisabeth.

Traversant la Belgique du nord au sud, d'un home à l'autre, Michel aboutit au château de Faing à Jamoigne. Il y connaîtra les plus belles heures de son enfance, au contact de la Gaume buissonnière et des patrouilles scoutes. Mais à l'aube d'une matinée de juillet , les SS font irruption au château. Il s'en fallut de très peu que Michel et ses camarades soient arrêtés comme leurs parents, victimes des rafles un an plus tôt.

Jamoigne est le cas le plus exemplatif de sauvetage d'enfants juifs pendant la guerre en Belgique. Cinquante ans après les événements, ce livre est le premier à en raconter l'extraordinaire aventure. El hombre y el divino. Commencé en et terminé, pour sa première édition, en , le livre se présente comme une suite d'essais articulés autour d'un thème central: Qu'est-ce que le divin?

À l'origine, l'homme se trouve jeté dans un espace non pas vide mais plein parce que peuplé de forces obscures dont il se sent la proie. Cet univers de la nuit et de la terreur originaires, où tout est en quelque sorte imbriqué, où l'espace et le temps n'existent pas encore, Maria Zambrano l'appelle le sacré. Ce livre est, indissolublement, une grande aventure d'écriture et de pensée. Puisque écrire et penser sont inséparables.

La prochaine mise à jour de cette page aura lieu le mardi 18 septembre Roy Andersson Un pigeon perché sur une branche Tags liés à cet article: Vous devez être connecté pour publier un commentaire. Demain, et si tout changeait? Les nominations des European Film Awards: La rédaction d'Ecran Noir 19 ans vit à: Nous suivons pour vous l'actualité cinématographique: Et maintenant, on va où?

Star Wars épisode 7: Mobile Film Festival Agir pour le climat Albi S'abonner au fil des articles S'abonner au fil des commentaires.

Hooked on us already? Get in touch here.